Archives par mot-clé : Web de données

Les trésors de monnaies grecques de la BnF intègrent le portail Coin Hoards

3034 monnaies grecques de la BnF provenant de 96 trésors référencés dans l’Inventory of Greek Coin Hoards (IGCH) intègrent le portail Coin Hoards (CH), élaboré par l’American Numismatic Society.

Coin Hoards (CH)

Les cabinets numismatiques – au rang desquels figure le département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF – sont depuis longtemps le lieu privilégié des études consacrées aux monnaies anciennes. Les collections qui y sont conservées ont pour vocation de rassembler la variété des monnayages émis depuis l’Antiquité jusqu’aux périodes les plus modernes. Malgré tout une part conséquente des fonds provient plus ou moins directement de trouvailles archéologiques anciennes, fortuites ou non.

Citons à la volée le trésor d’Athènes 1788 (IGCH 2), représenté à la BnF par 26 didrachmes dit wappenmünzen, le premier monnayage d’Athènes avant l’apparition des fameuses chouettes à la fin du VIe siècle av. J.-C ; ou encore le trésor de Lattakié 1759 (IGCH 1544), le tout premier dépôt monétaire ayant fait l’objet d’une publication scientifique, dès 1765. Enfin, il paraît impossible de ne pas évoquer le trésor d’Auriol 1867 (IGCH 2352), dont presque un quart des 2130 fractions d’argent archaïques de Massalia sont conservées à la BnF : un trésor dont la découverte constitue l’acte de naissance de l’étude des monnayages grecs du sud de la Gaule.

La numérisation de parts croissantes des collections de même que le développement d’outils et de référentiels communs à la discipline (Nomisma) offrent l’opportunité de rassembler à présent des objets qui peuvent être conservés en différents endroits pour recomposer en ligne des trésors monétaires dispersés il y a longtemps. C’est ce que permet à présent le portail Coin Hoards (CH), projection numérique de l’IGCH, publié en 1973.

Continuer la lecture de Les trésors de monnaies grecques de la BnF intègrent le portail Coin Hoards

Les monnaies de Démétrios Poliorcète intègrent le portail AGCO

Les 126 monnaies d’or, d’argent et de bronze du diadoque Démétrios Poliorcète (337-283 av. J.-C.)  conservées à la BnF sont à présent accessibles sur le portail Antigonid Coins Online (AGCO).

Fondé sur le catalogue de E.T. Newell, The Coinages of Demetrius Poliorcetes (1927), la première section du portail AGCO, élaboré par l’American Numismatic Society, a pour but à terme de rassembler les principales collections de monnaies hellénistiques des rois Antigonides de Macédoine, depuis Démétrios Poliorcète jusqu’au règne de Persée, le dernier souverain de la dynastie, vaincu par les Romains en 168 av. J.-C.

Antigonid Coins Online (AGCO)

Continuer la lecture de Les monnaies de Démétrios Poliorcète intègrent le portail AGCO

La BnF intègre SCO, portail dédié aux monnaies des rois Séleucides

Fondé sur les catalogues d’Arthur Houghton, Catharine Lorber et Olivier Hoover, Seleucid Coins, a Comprehensive Catalogue, dont les deux tomes ont été publiés en 2002 (de Séleucos I à Antiochos III) et en 2008 (de Séleucos IV à Antiochos XIII), le portail SCO, élaboré par l’American Numismatic Society, a pour but de rassembler les principales collections mondiales de monnaies de la dynastie hellénistique des Séleucides.

4450 exemplaires conservés au département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France figurent à présent parmi les 9 650 pièces déjà signalées.

Ce travail a été mené dans le cadre du programme ARCH (Ancient Coinage as Related Cultural Heritage), projet de recherche visant à inscrire la monnaie grecque dans le web sémantique dirigé par Frédérique Duyrat (directrice du département des Monnaies, médailles et antiques, BnF, Paris), Andrew Meadows (New College, Oxford) et Pere Pau Ripollès (Universitat de València).

Le billet de Numishare sur le sujet : « 4,450 Seleucid coins from the Bibliothèque nationale de France added to SCO« 

La BnF obtient le projet européen ARCH : Ancient Coinage as Related Cultural Heritage

Le département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF a obtenu de l’Initiative de Programmation Conjointe sur le Patrimoine Culturel (le Joint Programming Initiative on Cultural Heritage) un financement de 570 000 € pour un nouveau projet de recherche visant à inscrire la monnaie grecque dans le web sémantique.

Le projet sera dirigé par Frédérique Duyrat (directrice du département des Monnaies, médailles et antiques, Bibliothèque nationale de France, Paris), Andrew Meadows (New College, Oxford) et Pere Pau Ripollès (Universitat de València).

Pour en savoir plus, lisez le billet publié par Olivier Jacquot sur le Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France ou déroulez l’article ci-dessous

Nouveau financement en faveur du monnayage grec en ligne : le projet ARCH

La BnF intègre PELLA, portail consacré aux monnayages d’Alexandre le Grand

PELLA. Coinage of the kings of Macedonia

Fondé sur le catalogue de Martin Jessop Price, The Coinage in the Name of Alexander the Great and Philip Arrhidaeus (Londres, 1991), le portail PELLA, élaboré par l’American Numismatic Society, a pour but de rassembler les principales collections mondiales de monnaies d’Alexandre le Grand. 2000 exemplaires conservés au département des Monnaies, médailles et antiques figurent à présent parmi les 19 000 pièces déjà signalées.

Ce travail a été mené dans le cadre du projet OPAL (Oxford-Paris Alexander Project), programme récemment conclu par le colloque A Linked Open World:  Alexander the Great, Transnational Heritage and the Semantic Web.