Archives par mot-clé : histoire de la bibliotheque

Appel à chercheurs à la BnF 2024-2025

La Bibliothèque nationale de France publie chaque année un appel à chercheurs afin de s’associer le concours de jeunes chercheurs à des fins d’étude et de valorisation de ses collections, en priorité celles inédites, méconnues ou insuffisamment décrites. L’appel pour 2024-2025 a été mis en ligne début février.

La date limite de réception des candidatures est le 2 mai 2023 à 12h.

En 2023, ce dispositif a permis d’accueillir 28 chercheurs associés dans 16 départements de la BnF.

Le statut de chercheur associé offre un accueil et un accompagnement dans un département de la BnF, avec un accès facilité aux collections. Les avantages, conditions d’éligibilité et engagements des chercheurs associés sont décrits dans le règlement de l’appel à chercheurs de la BnF dont la consultation est impérative avant toute candidature au présent appel.

Les sujets dédiés à l’antiquité

Cette année, parmi les différentes sujets proposés, plusieurs ont un lien avec l’Antiquité ou sa réception :

Cours public d’archéologie 2024: D’où viennent-elles? Des collections archéologiques dans une bibliothèque

Un mardi par mois entre janvier et avril 2024, de 12h30 à 14h en salle des conférences sur le site Richelieu, la BnF s’inscrit avec ce cycle de cours publics dans une tradition ancienne du Cabinet des médailles qui remonte au XVIIIe siècle : proposer au grand public une initiation à l’archéologie à travers la présentation de ses collections.

La BnF conserve des collections archéologiques constituées depuis l’Ancien Régime. D’où viennent-elles ? La piste de ces objets entrés à la Bibliothèque par l’intermédiaire de collectionneurs, d’antiquaires ou de diplomates nous entraîne dans les contrées les plus variées.

Ce cycle sera l’occasion d’évoquer plusieurs ensembles d’objets remarquables (céramiques grecques, monnaies et bijoux antiques) à l’aune de leur parcours. Il offrira un aperçu de la complexité de la trajectoire de plusieurs pièces depuis leur découverte sur le terrain jusqu’à leur acquisition par la Bibliothèque, en passant par les choix propres d’un collectionneur. Enfin, cette exploration sera aussi l’occasion de montrer comment plusieurs de ces œuvres peuvent aujourd’hui être réinsérées dans leur contexte archéologique et fournir de nouvelles données pour écrire l’histoire.

Bracelet en or ajouré du 3e s., trouvé en forêt de Brotonne, BnF MMA inv.56.243

Continuer la lecture de Cours public d’archéologie 2024: D’où viennent-elles? Des collections archéologiques dans une bibliothèque

Cours public 2024: Le choc des images, le poids des inscriptions – déchiffrer la monnaie et la médaille

Un mardi par mois entre janvier et avril 2024, de 12h30 à 14h en salle des conférences sur le site Richelieu, ce cycle de cours publics consacré à l’Histoire de la monnaie et de la médaille en 20 objets a pour objectif de présenter ce qui compose l’iconographie des monnaies et des médailles pour mieux saisir leur utilité et déchiffrer leur message.

Les monnaies et les médailles sont des objets de petit format, conçus pour être tenus dans le creux de la main. Leur surface est néanmoins couverte d’images, d’inscriptions, de symboles. Ces représentations sont d’abord conçues pour diffuser auprès du public les emblèmes, les portraits et les noms des souverains ou des États. Cette iconographie participe aussi à la construction d’un récit conforme au discours du pouvoir.

Plus discrètes, voire cachées, les marques de contrôle sont, elles, destinées aux personnes en charge de la fabrication et du contrôle des monnaies. Leur déchiffrement permet de littéralement passer les portes de l’atelier monétaire et de comprendre son fonctionnement.

L’ambition de ce cycle de cours est d’introduire à travers les collections de la BnF les principaux champs de l’étude des monnaies et des médailles à partir d’une sélection de 20 objets emblématiques qui seront présentés durant la séance.

Tétradrachme de Clazomènes (Ionie), milieu du IVe siècle av. J.-C. (BnF, MMA, Luynes 2582)

Programme

Continuer la lecture de Cours public 2024: Le choc des images, le poids des inscriptions – déchiffrer la monnaie et la médaille

Journée d’étude: les bibliothèques de recherche d’archéologie et d’histoire à l’étranger

Le vendredi 1er décembre 2023 se tient à l’École française de Rome, ouverte au public piazza Navone et en ligne, la journée d’étude “Bibliothèques de recherche à Rome (1860-1930) : les fondements d’une collection documentaire d’exception.”

Co-organisé par l’École française de Rome et la British School at Rome avec le soutien du Centre Gabriel Naudé (EA 7286, Enssib), dans le cadre des célébrations pour le 150e anniversaire de l’École française de Rome, l’évènement donne la parole aux bibliothèques d’instituts d’archéologie et d’histoire, allemand (Deutsches Archäologisches Institut Rom), américain (American Academy in Rome), belge (Academia Belgica), britannique (British School at Rome), espagnol (Escuela Española de Historia y Archeología), français (École française de Rome), néerlandais (Koninklijk Nederlands Instituut Rome), installés à Rome. Ces expériences sont comparées à celles des bibliothèques britannique et française qui furent fondées respectivement à Athènes et au Caire, pour la British School at Athens et l’Institut français d’archéologie orientale.

Continuer la lecture de Journée d’étude: les bibliothèques de recherche d’archéologie et d’histoire à l’étranger

Antiquité, Archéologie et introduction à l’Histoire de la monnaie: les cours publics de la BnF en ligne

L’enseignement de l’archéologie sur collections à la Bibliothèque nationale de France est une histoire qui remonte aux origines de la fondation du Muséum des Antiques aux lendemains de la Révolution française. Avec la réouverture du musée et du site Richelieu rénovés, la Bibliothèque a instauré une nouvelle série de cours publics dédiés à l’archéologie et à l’histoire de la monnaie, accessibles à tous gratuitement, sur place en présence des œuvres, en streaming et archivés en ligne.

Avant de découvrir très prochainement la programmation de la deuxième saison 2023-2024, retrouvez sur YouTube et la médiathèque de la BnF ces séances, occasion d’une rencontre privilégiée avec les collections.

L’archéologie à la BnF, une histoire ancienne

Les premières collections d’objets archéologiques sont acquises au début du 18e siècle. Peu à peu le Cabinet du roi devient le centre de l’étude de l’archéologie, discipline toute nouvelle. Documents d’archives, dessins, manuscrits et publications, comme les ouvrages de Montfaucon ou du comte de Caylus éclairent l’histoire de ces collections anciennes, entrées avant les premiers inventaires.

Continuer la lecture de Antiquité, Archéologie et introduction à l’Histoire de la monnaie: les cours publics de la BnF en ligne

Appel à chercheurs à la BNF 2023-2024

La Bibliothèque nationale de France publie chaque année un appel à chercheurs afin de s’associer le concours de jeunes chercheurs à des fins d’étude et de valorisation de ses collections, en priorité celles inédites, méconnues ou insuffisamment décrites. L’appel pour 2023-2024 a été mis en ligne fin janvier. La date limite de réception des candidatures est le 2 mai 2023 à 12h.

En 2022, ce dispositif a permis d’accueillir 31 chercheurs associés dans 17 départements de la BnF.

Le statut de chercheur associé offre un accueil et un accompagnement dans un département de la BnF, avec un accès facilité aux collections. Les avantages, conditions d’éligibilité et engagements des chercheurs associés sont décrits dans le règlement de l’appel à chercheurs de la BnF dont la consultation est impérative avant toute candidature au présent appel.

Les sujets dédiés à l’antiquité

Cette année, parmi les différentes sujets proposés, certains ont un lien avec l’Antiquité :

Pour information, un autre appel en mars 2023 (date limite du dépôt de candidature le mercredi 31 mai 2023 à minuit) sera fait en vue d’un contrat postdoctoral en partenariat avec l’École universitaire de recherche Translitterae (PSL). Translitteræ explore les Humanités du point de vue des circulations dont elles résultent et analyse la constitution même des disciplines comme le résultat de processus permanents de transferts. Quatre thématiques sont couvertes par Translitteræ : Textes en translation, Histoires et transferts, Pensée critique transdisciplinaire, Humanités, sciences et techniques.

Cours public : L’archéologie à la BnF, une histoire ancienne, 30 janvier 2023 à 12h30

Le 30 janvier 2023 à 12h30, Mathilde Avisseau-Broustet parlera  de l’archéologie à la BnF, une histoire ancienne.

Les premières collections d’objets archéologiques sont acquises au début du 18e siècle. Peu à peu le Cabinet du roi devient le centre de l’étude de l’archéologie, discipline toute nouvelle. Documents d’archives, dessins, manuscrits et publications, comme les ouvrages de Montfaucon ou du comte de Caylus éclairent l’histoire de ces collections anciennes, entrées avant les premiers inventaires.

Lundi 30 janvier 2023 de 12h30 à 14h00
BnF Site Richelieu – Salle des Conférences

Entrée gratuite, réservation conseillée

Le cours sera également diffusé en direct sur Youtube.

Sait-on que c’est à la BnF que l’archéologie a pour la première fois été enseignée en France ? Avec la réouverture de son site historique, la BnF fait renaître sous la forme d’un cycle de conférences le cours d’archéologie institué en 1796 par A.-L. Millin. Assurées par les chargés de collections, ces séances seront l’occasion d’une rencontre privilégiée avec les collections.

Retrouvez toutes les informations pratiques dans l’agenda de la BnF.

Appel à chercheurs à la BnF 2022

La Bibliothèque nationale de France publie chaque année un appel à chercheurs afin de s’associer le concours de jeunes chercheurs à des fins d’étude et de valorisation de ses collections, en priorité celles inédites, méconnues ou insuffisamment décrites. L’appel pour 2022 a été mis en ligne fin janvier. La date limite de réception des candidatures est le 25 avril 2022 à 12:00.

Continuer la lecture de Appel à chercheurs à la BnF 2022

Une fausse lettre de Cléopâtre

Archive : image du mois de février 2021. Une fausse lettre de Cléopâtre Parmi les « chefs d’œuvre » du faussaire Denis Vrain-Lucas qui sévit dans les années 1860 se trouve une lettre de Cléopâtre, reine d’Egypte. Cléopâtre s’adresse ainsi en français (!) à Marc Antoine  :

Continuer la lecture de Une fausse lettre de Cléopâtre

Conférence en ligne – Les trésors de la BnF en direct: le Cabinet des Médailles

La BnF s’invite dans votre salon ! En direct et en vidéo, nos spécialistes vous présentent un document coup de cœur de nos collections.

Présentation à revoir sur la page Facebook de la BnF.

Rendez-vous le mardi 19 mai à 11h30, avec Frédérique Duyrat, directrice du département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France (BnF) pour une promenade dans les collections du Cabinet des Médailles de la BnF.

Continuer la lecture de Conférence en ligne – Les trésors de la BnF en direct: le Cabinet des Médailles

La formation de l’enseignement archéologique et égyptologique en France

À deux ans des célébrations du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes publié dans la fameuse Lettre à M. Dacier en septembre 1822, cet article esquisse des recherches en cours sur la naissance de l’égyptologie en France, son enseignement au sein de la discipline archéologique et la place de la Bibliothèque dans le paysage académique1. Durant les années comprises entre la Révolution et les travaux de Champollion, la bibliothèque tour à tour royale, impériale, nationale… joua un rôle de premier plan dans l’enseignement de l’archéologie et de l’intérêt pour l’Orient.

Continuer la lecture de La formation de l’enseignement archéologique et égyptologique en France

  1. Ces éléments sont issus d’une conférence donnée à l’invitation du cercle d’étude de la fondation Napoléon le 29 janvier 2019 et du Cercle Histoire de SciencesPo le 5 mars 2020 []

Veaux, vaches, cochons… : quand les animaux découvrent des trésors monétaires

L’histoire est célèbre. La grotte de Lascaux aurait été découverte par un chien prénommé Robot : en pourchassant un lapin il aurait permis à quatre enfants de découvrir l’une des plus importantes grottes ornées du Paléolithique. Les animaux ne découvrent pas que des grottes, ils peuvent aussi mettre au jour des trésors ! Deux histoires tirées de l’inépuisable flot des faits divers ont récemment attiré notre attention. En 2017, en Thaïlande, une tortue dut être opérée pour lui retirer les 915 monnaies d’argent qu’elle avait ingurgitées. En France en 2019, c’est une pie qui est suspectée d’avoir rassemblé dans son nid du parc du château de Versailles 1131 pièces de monnaies, majoritairement des centimes d’euros.

A la BnF, le département des Monnaies, médailles et antiques conserve à la fois de nombreuses monnaies, dont beaucoup proviennent de trésors, et les archives relatives aux trésors étudiés, notamment dans le cadre du programme « Trouvailles monétaires ». Nous proposons ici de rassembler différentes mentions de trésors découverts par des animaux éparpillées dans la littérature spécialisée ou dans les archives.

La Taupe, dessin de Buvée, vers 1760 (BnF, RESERVE JB-23 (B)-BOITE FOL).

Continuer la lecture de Veaux, vaches, cochons… : quand les animaux découvrent des trésors monétaires

L’enseignement de l’archéologie au 19e siècle : Aubin-Louis Millin à la Bibliothèque nationale

En 1795, le savant naturaliste Aubin-Louis Millin (1759-1818) succède à l’abbé Jean-Jacques Barthélemy (1716-1795) à la charge de « garde des médailles du Cabinet des médailles »1. Cette année a également été décidée la création d’un Muséum des Antiques, dont la fondation entraîne la création d’un poste de conservateur ayant la charge de mettre en valeur les collections du département et de donner des leçons sur ces objets et les thématiques qu’ils mobilisent.

Portrait d’Aubin-Louis Millin, membre de l’Institut. RMN-Grand Palais (musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau)

Continuer la lecture de L’enseignement de l’archéologie au 19e siècle : Aubin-Louis Millin à la Bibliothèque nationale

  1. Cette étude est issue d’une thèse de doctorat, en cours de publication : Élise Lehoux, « La mise en images, en livres et en savoirs de la mythologie classique : France Allemagne (1720-1850) », sous la direction de François Lissarrague, École des Hautes Études en Sciences Sociales, 2015, 2 vol. []

Dépôt du sarcophage égyptien de la Bibliothèque-musée de l’Opéra au Musée du Louvre

Sarcophage d’Irbastetoudjaennéfou, BMO-17. Cl. RC-A-30270 mis en ligne avec l’aimable autorisation du Département de la Reproduction de la BnF

La fin du mois de mai 2017 a vu le déplacement du sarcophage conservé à la Bibliothèque-musée de l’Opéra au Musée du Louvre. Cet article retrace d’abord l’arrivée de cet objet à l’Opéra. Frédéric Payraudeau, égyptologue, maître de conférences à l’Université Paris  Sorbonne, nous en dira plus sur sa propriétaire. Nous reviendrons enfin sur la collection de sarcophages égyptiens anciennement conservée à la Bibliothèque nationale de France.

Continuer la lecture de Dépôt du sarcophage égyptien de la Bibliothèque-musée de l’Opéra au Musée du Louvre

Les monnaies ptolémaïques de la BnF, I. La collection des rois de France (fin XVIIe-fin XVIIIe siècle)

Carton d’André Morell, 1686. BnF, MMA, Γ 70 (55×40 cm)

Le département des Monnaies, médailles et antiques conserve une très importante suite de monnaies ptolémaïques. Dans la perspective de sa publication a été entrepris le dépouillement systématique des registres, inventaires et archives relatifs à ce fonds afin de décrire les grandes étapes de l’enrichissement de la collection depuis la fin du XVIIe siècle. Continuer la lecture de Les monnaies ptolémaïques de la BnF, I. La collection des rois de France (fin XVIIe-fin XVIIIe siècle)