Archives par mot-clé : Etrusques

Cycle de conférences – L’Archéologie des ports: De la fouille à l’écriture de l’Histoire

Comment l’archéologie permet-elle d’écrire l’histoire ? En quoi les fouilles et l’étude des artefacts continuent-ils à renouveler la connaissance des historiens ? Le cycle de conférences 2021 « De la fouille à l’écriture de l’Histoire » de la Bibliothèque nationale de France s’intéresse à l’archéologie des ports. Un événement à suivre en ligne en streaming ou sur place quand le contexte sanitaire le permet.

Bibliographie et programme

télécharger la bibliographie

Continuer la lecture de Cycle de conférences – L’Archéologie des ports: De la fouille à l’écriture de l’Histoire

Antiquités, archéologie et récit des origines dans la construction nationale italienne (XVIIIe-XIXe siècles) II.

Les Étrusques dans le débat patriotique du Risorgimento

Après une première partie consacrée à l’évolution de la « question homérique » dans le contexte culturel napolitain, ce deuxième article a comme objet la fortune des Étrusques pendant la période du Risorgimento1. Trois modèles politiques sont ainsi rapprochés d’une certaine réception des Étrusques dans le processus de la construction nationale italienne :

  1. Vincenzo Cuoco, l’Italie napoléonienne et l’histoire nationale
  2. Giuseppe Micali, les Étrusques et le modèle confédéral
  3. La construction nationale, les Étrusques et le Piémont des Savoie

Continuer la lecture de Antiquités, archéologie et récit des origines dans la construction nationale italienne (XVIIIe-XIXe siècles) II.

Statuette de satyre étrusque

Archive : Image du mois BnF août 2017

Août 2017 statuette de satyre

bronze.414

Cette statuette, de l’époque étrusque, nous accompagne en ce mois d’août, synonyme d’otium pour certains et de labor pour d’autres. Reconnaissable à ses oreilles de capridé et à sa queue de cheval ramenée vers l’avant, ce satyre buveur tenait à l’origine un canthare dans la main droite.

Le satyre apparaît dans l’iconographie étrusque dès le VIe s avt JC, participant à des scènes de danses et de fêtes. Il devient par la suite une figure habituelle du décor des vases attiques, aux côtés de Dionysos.

Cette statuette fait partie d’un lot de bronzes antiques ayant appartenu au Vicomte Hippolyte de Janzé et donné en legs à la Bibliothèque nationale en 1865.
Il est actuellement conservé au département des Monnaies, médailles et antiques.

Citer ce billet : Hélène Virenque, "Statuette de satyre étrusque", in L’Antiquité à la BnF, 01/08/2017, https://antiquitebnf.hypotheses.org/1158, [consulté le 27/02/2021].