Archives par mot-clé : Book of the dead

Un livre des Morts égyptien copié par Champollion

Archive: Image du mois de juillet 2022

Jean-François Champollion et Léon-Jean-Joseph Dubois, « Manuscrit égyptien sur toile appartenant à Mr. L’abbé de Tersan copié en 1811 (octobre) » [fac-similé du Livre des Morts d’Aberuai], encre et lavis sur calque et papier, H. 42 × L. 287,5 cm. BNF, Manuscrits, Égyptien 229

L’érudit et abbé de Tersan (1736-1819) a réuni une importante collection d’estampes, de curiosités, de médailles, de manuscrits et d’antiquités. Durant ses années d’études parisiennes, Jean-François Champollion rédige des notices, en compagnie de Léon Jean Joseph Dubois. L’abbé lui ouvre les portes de l’Abbaye-aux-Bois où se trouvait son cabinet. Il procure entre autres au futur déchiffreur, par l’intermédiaire de Jean-Claude Martin, un relevé de la pierre de Rosette qu’il avait pu voir en Angleterre (lettre du 4 novembre 1812 de Martin à Jacques-Joseph Champollion, voir K. Madrigal 2022, p. 53). Il lui prête aussi des manuscrits arabes et coptes.

Continuer la lecture de Un livre des Morts égyptien copié par Champollion

Livre des Morts d’Ankhesenaset

Archive : Image du mois septembre 2018

Livre des Morts d’Ankhesenaset. Fin de la 21e dynastie (1096-945 av. J.-C). Département des Manuscrits, Egyptien 62

Cette vignette polychrome provient du Livre des Morts de la dame Ankhesenaset figurée à droite, accomplissant une offrande face au dieu Osiris. Le “Livre des Morts” comme l’appellent les égyptologues désigne en fait le “Livre pour sortir au jour” des anciens Égyptiens, document indispensable pour accéder à l’Au-delà. Le département des manuscrits conserve des centaines de papyrus, complets ou fragmentaires, de ce type et présents dans Gallica.

Cet exemplaire représente en quelque sorte une synthèse des versions longues comprenant des centaines de formules dans lesquelles le ou la défunt-e sollicite la protection des divinités funéraires et démontre sa piété. Ici, la défunte tient une imposante composition florale qu’elle présente à Osiris, momiforme, qui préside habituellement la scène de la pesée du cœur. Au-dessus de la scène, 9 colonnes de hiéroglyphes précisent le nom de la défunte et les épithètes traditionnelles du dieu des morts.

Pour en savoir plus :

Description du fonds de papyrus égyptiens conservés à la BnF

Dossier pédagogique sur l’écriture égyptienne

Citer ce billet : Hélène Virenque, "Livre des Morts d’Ankhesenaset", in L’Antiquité à la BnF, 01/09/2018, https://antiquitebnf.hypotheses.org/4309, [consulté le 05/12/2022].