Archives par mot-clé : Ancient Near East

Conférence 13 février 18h30 Les Assyriennes au 19e s. avant notre ère : femmes d’affaires, tisseuses et épouses

Enveloppe d’une lettre envoyée par Tarisha, fille d’Ali-ahum, avec l’empreinte de son sceau-cylindre personnel. Ankara, Musée des Civilisations Anatoliennes. Photographie : Cécile Michel ©Mission Archéologique de Kültepe

13 février à 18h30 : Conférence: « Les Assyriennes au 19e s. avant notre ère : femmes d’affaires, tisseuses et épouses » par Mme. Cécile Michel, directrice de recherche au CNRS, Professeure à l’Université de Hambourg.

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche archéologique autour des femmes de pouvoir.

Continuer la lecture de Conférence 13 février 18h30 Les Assyriennes au 19e s. avant notre ère : femmes d’affaires, tisseuses et épouses

jane Dieulafoy

Archives : image du mois de Février 2019

Portrait de Jane Dieulafoy, Société de géographie, 1884

[Jane Dieulafoy] / Eugène Pirou, Photographies sur plaque de verre de la Société de Géographie, SG PORTRAIT-1458

Jane Dieulafoy (1851-1916) est une voyageuse et photographe connue principalement pour le récit de ses séjours en Perse avec son époux l’archéologue Marcel Dieulafoy. Après un premier voyage en 1881-1882, le couple explore les ruines du palais de Darius à Suse en 1884-1886, prélevant des dizaines de monuments et d’objets qui seront exposés au Louvre dès 1888.

“Fragment d’une frise émaillée”, A Suse : journal des fouilles, 1884-1885 / par Mme Jane Dieulafoy, Philosophie, histoire, sciences de l’homme, FOL-O2H-432, p. 160

Lors de ces voyages, elle privilégie la coupe courte et des habits masculins, gagnant le surnom de “chevalière moderne” dans la presse française. Ses récits de voyages sont enlevés, mêlant l’anecdote, l’attention aux détails vestimentaires des pays traversés tout autant qu’aux paysages ; en se faisant photographe, elle acquiert également de très bonnes connaissances de l’architecture ancienne et contemporaine.

Pour en savoir plus :

“Deux jours de pluie sous une tente arabe”, A Suse : journal des fouilles, 1884-1885 / par Mme Jane Dieulafoy. Philosophie, histoire, sciences de l’homme, FOL-O2H-432, p. 239