[Annulé] : Conférence en ligne mardi 16 mars 18h15 : « À la redécouverte de l’Égypte : la Carte des déserts de la Basse-Thébaïde de Claude Sicard et le Journal historique d’Henri-Joseph Redouté »

A l’orée du XVIIIe siècle, la connaissance jusqu’alors balbutiante de l’Égypte connaît un formidable essor. Les voyageurs dépassent désormais le Caire et tentent de remonter toujours plus loin le cours du Nil. Ainsi Claude Sicard parvient-il à Assouan en 1721.

Continuer la lecture de [Annulé] : Conférence en ligne mardi 16 mars 18h15 : « À la redécouverte de l’Égypte : la Carte des déserts de la Basse-Thébaïde de Claude Sicard et le Journal historique d’Henri-Joseph Redouté »

Conférence: Le port romain du quartier de Saint-Lupien à Rezé/Ratiatum (Loire-Atlantique)

10 mars à 18h30: conférence: ”Le port romain du quartier de Saint-Lupien à Rezé/Ratiatum (Loire-Atlantique)” par Jimmy Mouchard, Maître de Conférences en archéologie romaine de l’Université de Nantes.

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche autour de l’archéologie des ports.

Pour les dissertations de M. l’abbé Belley sur Limonum, Augustoritum et Ratiatum par le S[ieu]r d’Anville, 1748, GED-10398 sur Gallica

Localisée au fond de l’estuaire de la Loire, l’agglomération romaine de Rezé/Ratiatum – située en province Aquitaine et en territoire picton – occupe un important carrefour de voies terrestres, fluviales et maritimes et se développe le long du fleuve sur environ 40 à 50 hectares à son apogée, au début du 2e siècle de notre ère. Les fouilles conduites depuis 2005 dans le quartier de Saint-Lupien, à l’extrémité orientale de la ville, ont permis de confirmer l’existence d’aménagements portuaires en étroite relation avec une série d’entrepôts déjà reconnus dans les années 1980. Relativement modestes dans un premier temps, ces aménagements de berge sont bien plus imposants à partir de la fin du 1er siècle, époque durant laquelle l’ensemble du quartier fait alors l’objet d’un vaste programme de restructuration. Les ouvrages identifiés à Rezé associent très souvent le bois et la pierre, respectant le principe de construction en caisson. Ces précieux témoignages renforcent l’idée d’un chantier fluvial quasi permanent durant le Haut Empire et qui a bénéficié de capacités de financement exceptionnelles.

Cycle de conférences : « L’archéologie des ports: de la fouille à l’écriture de l’Histoire » – les mercredis, à 18h30, diffusion en ligne en direct sur le site de la BnF. En savoir plus : notre programme.

Bibliographie

télécharger notre bibliographie

Archive : image du mois de mars 2021. Le port de Carthage

Archive : image du mois de mars 2021. Le port de Carthage

[Les Troyens à Carthage : esquisse de décor : port d’une ville antique du Moyen-Orient / Charles Cambon], 1863, crayon, fusain rehauts de gouache sur papier, BnF, Bibliothèque-musée de l’opéra, BMO ESQ CAMBON-193

Les Troyens d’Hector Berlioz est un opéra en cinq actes créé le 4 novembre 1863 au Théâtre lyrique à Paris, sous le titre Les Troyens à Carthage. Une lettre du compositeur témoigne de la première1:

Succès magnifique ; émotion profonde du public, larmes, applaudissemens sans fin et un sifflet quand on a proclamé mon nom à la fin…

Le septuor et le duo d’amour ont bouleversé la salle, on a fait répéter le septuor. (…) Je suis tout étourdi de tant d’embrassades. (…)

Les Troyens à Carthage correspondent uniquement aux trois derniers actes de l’œuvre. Le livret dans son ensemble s’inspire des deuxième et quatrième livres de L’Énéide de Virgile, depuis la prise de Troie jusqu’au départ d’Énée du palais de Didon à Carthage pour fonder Rome.

Continuer la lecture de Archive : image du mois de mars 2021. Le port de Carthage

  1. Lettre d’Hector Berlioz à Humbert Ferrand, [Paris], jeudi 5 nov[embre 1863], BnF, Dpt de la Musique, NLA-275 (57). []