Des jetons grecs antiques présentés à la BnF pour les 35e journées européennes du patrimoine

     

     

Jetons (ou tessères) grecs. A gauche Athènes, bronze, IVe siècle, 4,10 g ; au droit, tête de lion à droite, au revers, Delta (BnF, MMA, E 1340 = Fonds général 1174). Au centre, cité incertaine, terre cuite, époque hellénistique (?), 2,50 g ; au droit, tête d’Héraclès coiffée de la pean du lion de Némée à droite, au revers, sans type (BnF, MMA, Chandon de Briailles 1945). A droite, Athènes, bronze, IVe siècle, 8,26 g ; au droit, tête d’Athéna casquée à gauche, au revers, Sampi (BnF, MMA, Fonds général 1175).

A l’occasion des 35e journées européennes du patrimoine sur le thème « L’Europe et l’art du partage » qui se tiendront les 15 et 16 septembre 2018, le département des Monnaies, médailles et antique présentera notamment une sélection de jetons grecs antiques. Venez découvrir ces témoins de la vie citoyenne à Athènes et à Corinthe, et discuter de leur histoire avec nous sur le site Richelieu samedi et dimanche de 10h à 19h.

Continuer la lecture de Des jetons grecs antiques présentés à la BnF pour les 35e journées européennes du patrimoine

Un génie méconnu de l’illustration numismatique : Léon Dardel

Médaillon d’or de Tétricus Ier (271-274 ap. J.-C.) dessiné par Léon Dardel. Illustré dans : Jean de Witte, Recherches sur les empereurs qui ont régné dans les Gaules au IIIe siècle de l’ère chrétienne, Lyon, 1868

Le développement de la science numismatique est étroitement lié aux progrès des techniques d’illustration qui permirent d’assurer la réalité des classements stylistiques ou des relations au sein des séries monétaires. En effet, seul un cliché « objectif » reproduit fidèlement inscriptions, formes ou monogrammes. Pour obtenir de telles images irréfutables, le XIXe s. multiplia les innovations : la machine à graver automatique d’Achille Collas, les techniques de photogravure initiées par le concours du duc de Luynes organisé de 1856 à 1867, furent les plus marquantes. Mais, dans ce bouleversement de l’offre iconographique à la portée des savants et des amateurs, la gravure manuelle connut pourtant à cette époque ses plus belles heures pour illustrer monnaies et médailles, ceci grâce au talent exceptionnel qu’un artiste mis au service des érudits pendant plusieurs décennies.

Continuer la lecture de Un génie méconnu de l’illustration numismatique : Léon Dardel

Image du mois : septembre

Archive : Image du mois septembre 2018

Septembre 2018 Livre des Morts d’Ankhesenaset

Livre des Morts d’Ankhesenaset. Fin de la 21e dynastie (1096-945 av. J.-C). Département des Manuscrits, Egyptien 62

Cette vignette polychrome provient du Livre des Morts de la dame Ankhesenaset figurée à droite, accomplissant une offrande face au dieu Osiris. Le « Livre des Morts » comme l’appellent les égyptologues désigne en fait le « Livre pour sortir au jour » des anciens Égyptiens, document indispensable pour accéder à l’Au-delà. Le département des manuscrits conserve des centaines de papyrus, complets ou fragmentaires, de ce type et présents dans Gallica.

Cet exemplaire représente en quelque sorte une synthèse des versions longues comprenant des centaines de formules dans lesquelles le ou la défunt-e sollicite la protection des divinités funéraires et démontre sa piété. Ici, la défunte tient une imposante composition florale qu’elle présente à Osiris, momiforme, qui préside habituellement la scène de la pesée du cœur. Au-dessus de la scène, 9 colonnes de hiéroglyphes précisent le nom de la défunte et les épithètes traditionnelles du dieu des morts.

Pour en savoir plus :

Description du fonds de papyrus égyptiens conservés à la BnF

Dossier pédagogique sur l’écriture égyptienne

Citer ce billet : Hélène Virenque, "Image du mois : septembre", in L’Antiquité à la BnF, 01/09/2018, https://antiquitebnf.hypotheses.org/4309, [consulté le 20/10/2018].