Archives de catégorie : ressources électroniques

Les monnaies de Philippe II de Macédoine de la BnF à présent dans PELLA, le portail dédié aux monnayages des rois de Macédoine

Originellement destiné aux monnaies aux types et au nom d’Alexandre le Grand, le portail PELLA accueille à présent les monnayages de son père Philippe II, frappées en Macédoine entre vers 359 et 294 av. J.-C.1

Après les monnaies d’Alexandre le Grand en avril 2017, ce sont à présent les 202 philippes de la Bibliothèque nationale de France qui intègrent PELLA, le portail développé par l’American Numismatic Society dédié aux monnayages des rois de Macédoine.

PELLA : Coinage of the Kings of Macedonia

Tétradrachme, argent, Philippe II de Macédoine, Pella (Macédoine), vers 342/1-c. 337/6 avant J.-C., 14,45 g (BnF, MMA, Armand-Valton 315)

Continuer la lecture de Les monnaies de Philippe II de Macédoine de la BnF à présent dans PELLA, le portail dédié aux monnayages des rois de Macédoine

  1. , “The gold and silver coinage of Philip II published to PELLA“, publié le 19 mars 2020. []

Conférences des 25 mars et 1er avril sur l’archéologie photographiée annulées: ressources en ligne

Les conférences initialement prévues le 25 mars et le 1er avril à 18h30 sont annulées. En raison de la situation sanitaire en France concernant le Coronavirus Covid-19, et suite aux instructions du Gouvernement, la Bibliothèque nationale de France a fermé au public ses différents sites à compter du samedi 14 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre. Les manifestations culturelles initialement prévues sont annulées à compter du 14 mars.

25 mars: “Saisir le terrain, saisir les textes : Comment la photographie révèle les carrières d’albâtre égyptien de Hatnoub” par Yannis Gourdon (HiSoMA UMR 5189), Président du Cercle lyonnais d’égyptologie Victor Loret

Une nouvelle inscription de Hatnoub traitée dans DStretch (© Ifao/B. Touchard)

1er avril: “Photographie et essor de l’archéologie islamisante maghrébine : les cas d’Oran, Tlemcen et SabtaAgnès Charpentier (Orient-Méditerranée UMR 8167) et Michel Terrasse (EPHE)

Nous vous proposons donc de découvrir ces sites par quelques ressources en ligne.

Continuer la lecture de Conférences des 25 mars et 1er avril sur l’archéologie photographiée annulées: ressources en ligne

Mise en ligne des médaillons romains contorniates de la BnF

La collection de médaillons contorniates conservée au département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France, récemment numérisée, est désormais disponible en ligne.

Ces lourds objets monétiformes, frappés ou coulés au IVe siècle ap. J.-C. associent les images d’empereurs ou de héros du passé à des scènes variées centrées sur l’univers des courses de chars et des jeux du Cirque. Ces pièces commémoratives, fabriquées dans la mouvance des grandes familles sénatoriales de Rome étaient distribuées lors des festivités du Cirque, en particulier en relation avec les cérémonies du début d’année lors des courses de chars du 3 janvier. Elles servaient alors d’étrennes en heureux présage pour l’année qui s’ouvrait.

Contorniate, Ulysse et ses compagnons luttant contre Scylla (BnF, MMA, AF 17274)

Le fonds de la BnF, avec près de trois cents médaillons, constitue l’un des plus riches et des plus variés conservé dans une institution publique.

Retrouvez les 299 médaillons contorniates:

Dominique HOLLARD

Pour aller plus loin :

  • Consulter le catalogue de référence : Andreas Alföldi, Elisabeth Alföldi, Die Kontorniat-Medaillons
  • Relisez “Les médaillons contorniates et l’univers du Circus Maximus (Rome, 350-430 ap. J.-C.)”

Les médaillons contorniates et l’univers du Circus Maximus (Rome, 350-430 ap. J.-C.)

Citer ce billet : dhollard, "Mise en ligne des médaillons romains contorniates de la BnF", in L’Antiquité à la BnF, 13/03/2020, https://antiquitebnf.hypotheses.org/10795, [consulté le 29/03/2020].

Podcast en ligne: Le site monastique copte de Baouît (Égypte) : les archives photographiques

Photographie de l’église de Baouît et sa vue 3D extraites de La modélisation de l’église copte de Baouit (Égypte): exemple d’une démarche commune entre archéologues et architectes⟨hal-01772645⟩ et photographie des fouilles 1901-1902 ©Musée du Louvre, archives du département des antiquités égyptiennes

Le podcast de la conférence du 5 février 2020 sur Le site monastique copte de Baouît : apport des archives photographiques à la muséographie et à l’archéologie donnée par Dominique Bénazeth, conservateur du patrimoine et Cédric Meurice, ingénieur d’étude, du Département des Antiquités Egyptiennes du Musée du Louvre est disponible en ligne:

Continuer la lecture de Podcast en ligne: Le site monastique copte de Baouît (Égypte) : les archives photographiques

L’Antiquité en 2019-2020 : ressources en ligne et préparation aux concours

Afin de préparer en douceur votre rentrée sous le signe de l’Antiquité, nous vous proposons un choix de ressources en ligne et une liste non exhaustive des principales expositions et conférences attendues pour l’année 2019-2020 ainsi que des bibliographies pour préparer les concours de l’enseignement.

Continuer la lecture de L’Antiquité en 2019-2020 : ressources en ligne et préparation aux concours

Les trésors au Cabinet des Médailles et le programme “Trouvailles Monétaires”

Au sens archéologique du terme, on parle généralement de trésor (ou dépôt) dès lors qu’un ensemble d’objets, précieux ou non, a été volontairement rassemblé avant d’être enfoui1. Le Département des Monnaies, médailles et antiques conserve de nombreux trésors, des dépôts monétaires bien sûr mais aussi de spectaculaires ensembles d’orfèvrerie. L’emblématique trésor d’argenterie de Berthouville2 figurera par exemple en bonne place dans le futur musée de la BnF, sur le site Richelieu, qui ouvrira ses portes en 2021. Outre ses missions de conservation et d’exposition, le département poursuit aussi, depuis 1978, le programme de recherche Trouvailles monétaires visant à étudier et à valoriser les découvertes monétaires effectuées sur le territoire national.

Continuer la lecture de Les trésors au Cabinet des Médailles et le programme “Trouvailles Monétaires”

  1. Selon la définition du Code civil (Art. 716), “le trésor est toute chose cachée ou enfouie sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété, et qui est découverte par le pur effet du hasard”. Sur la notion polysémique de trésor, voir G. Aubin, “Les trésors (monétaires) antiques : le mot, les choses et les chercheurs”, in F. Baratte, M. Joly, J.-C. Béal (dir.), Autour du trésor de Mâcon. Luxe et quotidien en Gaule romaine, Mâcon, 2007, p. 49-73. []
  2. Sur ce trésor, voir le billet consacré à la statuette de Mercure tenant le caducée par Mathilde Avisseau-Broustet, publié le 1 juin 2017. []

La BnF intègre PCO, portail dédié aux monnaies des rois ptolémaïques d’Égypte

Après les monnaies d’Alexandre le Grand en avril 2017, celles de la République romaine en décembre 2017 puis celles des rois séleucides en avril 2019, ce sont à présent les monnayages des rois ptolémaïques d’Égypte de la BnF qui intègrent un portail en ligne élaboré par l’American Numismatic Society :

Ptolemaic Coins Online (PCO).

Fondé sur le catalogue de Catharine Lorber, Coins of the Ptolemaic Empire dont le premier tome a été publié en 2018 (de Ptolémée I à Ptolémée IV), le portail PCO a pour but de rassembler les principales collections mondiales de monnaies de la dynastie hellénistique des Lagides. L’application ne regroupe à ce jour que les émissions en métaux précieux du tome I, les bronzes feront l’objet d’une mise à jour prochaine.

661 des plus de 2600 exemplaires conservés au département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France figurent à présent parmi les 2400 pièces déjà référencées1.

Pour aller plus loin, la collection de la BnF :

  1. Nous remercions Madeline Susana et Maria Dumitru qui ont largement contribué à ce résultat []

Mise en ligne de l’exposition virtuelle “Mythes et Images au Cabinet des Médailles”

Fruit d’un programme soutenu par le LabEx Les passés dans le présent associant notamment la BnF1, l’exposition virtuelle Mythes et images au Cabinet des Médailles offre l’opportunité de découvrir les collections d’œuvres du département des Monnaies, médailles et antiques, plus connu sous le nom de Cabinet des médailles.

Continuer la lecture de Mise en ligne de l’exposition virtuelle “Mythes et Images au Cabinet des Médailles”

  1. Ce site est réalisé dans le cadre d’un programme, soutenu par le LabEx Les passés dans le présent (ANR-11-LABX-0026-01, associant la BnF, le LIMC (ArScAn-UMR7041) et l’USR3225 de la MSH MAE []

La BnF intègre SCO, portail dédié aux monnaies des rois Séleucides

Fondé sur les catalogues d’Arthur Houghton, Catharine Lorber et Olivier Hoover, Seleucid Coins, a Comprehensive Catalogue, dont les deux tomes ont été publiés en 2002 (de Séleucos I à Antiochos III) et en 2008 (de Séleucos IV à Antiochos XIII), le portail SCO, élaboré par l’American Numismatic Society, a pour but de rassembler les principales collections mondiales de monnaies de la dynastie hellénistique des Séleucides.

4450 exemplaires conservés au département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France figurent à présent parmi les 9 650 pièces déjà signalées.

Ce travail a été mené dans le cadre du programme ARCH (Ancient Coinage as Related Cultural Heritage), projet de recherche visant à inscrire la monnaie grecque dans le web sémantique dirigé par Frédérique Duyrat (directrice du département des Monnaies, médailles et antiques, BnF, Paris), Andrew Meadows (New College, Oxford) et Pere Pau Ripollès (Universitat de València).

Le billet de Numishare sur le sujet : “4,450 Seleucid coins from the Bibliothèque nationale de France added to SCO

Camée “le Triomphe de Licinius”

Archives : image de mois novembre 2018 : Camée “le Triomphe de Licinius”

camée dit “le triomphe de Licinius”, 4e s. de n.è., ancienne collection royale (inventaire de Fontainebleau de 1560, Ms fr 4732, 18r) dpt des monnaies, médailles et antiques, camée 308

Camée en sardonyx à trois couches, brune, bleuâtre et blanche, dans une monture en or émaillé de noir. Un empereur reconnaissable à son diadème, sa cuirasse, son paludamentum et aux insignes du globe et de la lance, s’avance sur un quadrige, écrasant sur son passage six ennemis renversés à terre. Deux Victoires retiennent par la bride les deux chevaux extrêmes. Des personnifications de la lune et du soleil tendent à l’empereur les deux globes célestes. Les dimensions des personnages non réalistes traduisent une hiérarchie : l’empereur, bien qu’étant le plus éloigné est le plus grand. Les dimensions du camée, la beauté de la pierre, la qualité de la gravure et du polissage, la richesse iconographique, en font un des chefs-d’œuvre de la glyptique de cour du Bas-Empire. Il fut remarqué par le peintre Rubens qui le dessina en janvier 1622, lors de son voyage à Paris.

Le département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France conserve une des plus importantes collections de pierres gravées (près de dix mille). Les catalogues rédigés en 1995 (portraits grecs) et 2003 (portraits romains) par Marie-Louise Vollenweider et Mathilde Avisseau-Broustet sont désormais disponibles en ligne dans la collection BnF|Éditions sur Openedition Books. Ces quelques lignes sont extraites du second volume, où le camée, ainsi que de nombreuses autres œuvres de la glyptique, y est décrit et reproduit en couleur sous le numéro 267.

Citer ce billet : Vanessa Desclaux, "Camée “le Triomphe de Licinius”", in L’Antiquité à la BnF, 01/10/2018, https://antiquitebnf.hypotheses.org/5447, [consulté le 29/03/2020].

 

Préparer sa rentrée sous le signe de l’Antiquité

La fermeture annuelle de Bibliothèque nationale a lieu du vendredi 31 août au dimanche 9 septembre 2018 septembre inclus.

Afin de préparer en douceur votre rentrée sous le signe de l’Antiquité, nous vous proposons un choix de ressources en ligne et une liste non exhaustive des principales expositions et conférences attendues pour l’année 2018-2019.

Continuer la lecture de Préparer sa rentrée sous le signe de l’Antiquité

Des origines du dessin archéologique à Digital Muret : l’œuvre de Jean-Baptiste Muret (1795-1866)

Jean-Baptiste Muret, Recueil, IV, pl.25, “Panthères ailées cornues” (BnF, MMA, RES-MS-70100-MUR-GF- (4)).

Le département des Monnaies, médailles et antiques, à côté de ses collections numismatiques et archéologiques, conserve aussi un important apparat documentaire, constitué par les conservateurs pour accompagner l’étude et la connaissance des collections. Un des fonds les plus intéressants est le recueil des dessins de Jean-Baptiste Muret, qui réunit en onze grands volumes in folio le fruit de son travail en tant que dessinateur du Cabinet des Médailles de 1830 à 1866. Il fait actuellement l’objet d’un programme de recherche mené par la BnF et l’INHA : Une histoire de l’art antique inachevée : les dessins de Jean-Baptiste Muret (1795-1866).

  1. Pourquoi dessiner les œuvres antiques ?
  2. Jean-Baptiste Muret: un dessinateur à la BnF
  3. Le Recueil des Monuments antiques dessinés, une source exceptionnelle pour la connaissance des collections d’antiques du XIXe siècle
  4. Le projet: une édition numérique du recueil de dessins
  5. Une recherche collaborative

Continuer la lecture de Des origines du dessin archéologique à Digital Muret : l’œuvre de Jean-Baptiste Muret (1795-1866)

La BnF obtient le projet européen ARCH : Ancient Coinage as Related Cultural Heritage

Le département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF a obtenu de l’Initiative de Programmation Conjointe sur le Patrimoine Culturel (le Joint Programming Initiative on Cultural Heritage) un financement de 570 000 € pour un nouveau projet de recherche visant à inscrire la monnaie grecque dans le web sémantique.

Le projet sera dirigé par Frédérique Duyrat (directrice du département des Monnaies, médailles et antiques, Bibliothèque nationale de France, Paris), Andrew Meadows (New College, Oxford) et Pere Pau Ripollès (Universitat de València).

Pour en savoir plus, lisez le billet publié par Olivier Jacquot sur le Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France ou déroulez l’article ci-dessous

Nouveau financement en faveur du monnayage grec en ligne : le projet ARCH

La BnF intègre le portail CRRO, consacré aux monnayages de la République romaine

Après PELLA en avril 2016, la BnF intègre un autre portail thématique élaboré par l’American Numismatic Society (ANS) de New York : Coinage of the Roman Republic Online (CRRO).

Principalement fondé sur l’ouvrage de M.H. Crawford, Roman Republican Coinage (1974), ce portail rend accessible 46 873 monnaies de la République romaine de 19 institutions dont l’ANS, le British Museum de Londres, le Münzkabinett de Berlin ou encore le Fitzwilliam Museum de Cambridge.  Avec 20 235 exemplaires, soit 43 % du total, la BnF se place largement au premier rang de tous les contributeurs, et couvre à elle seule 78 % des 2295 types répertoriés !

Continuer la lecture de La BnF intègre le portail CRRO, consacré aux monnayages de la République romaine

Bibliothèques d’Orient

Archive: Image du mois Gallica octobre 2017

Octobre 2017 Bibliothèques d’Orient

Obélisque d’Alexandrie dit l’aiguille de Cléopâtre par David Roberts, Centre d’études alexandrines

Fruit de la coopération entre la BnF et huit bibliothèques implantées au Proche-Orient, Bibliothèques d’Orient est un site trilingue (français – arabe – anglais), qui explore les relations, des plus évidentes aux plus controversées, entre la France et la région de l’Irak à l’Arabie Pétrée, de 1798 à 1945.

L’Expédition en Égypte de Bonaparte, le Canal de Suez ou encore Les Mille et Une Nuits et les récits de voyage… Près de 7 000 documents sont présentés dans 7 rubriques thématiques (carrefours, communautés, religions, savoirs, politiques, imaginaires et personnalités) et accompagnés de textes de spécialistes. L’Antiquité y est bien représentée au travers des rubriques archéologie, la Description de l’Égypte et les missions scientifiques, les études orientales, l’histoire de l’Orient ancien, ou enfin à travers la réception de l’Antiquité dans l’Orientalisme. Le projet court sur plusieurs années et le site s’enrichit régulièrement de nouveaux documents.

Quatre inscriptions minéennes (photo d’estampages), École biblique et archéologique française de Jérusalem, 08716-399

Une présentation du site a lieu le 4 octobre 2017 à 17h30 dans la salle 70 sur le site Tolbiac de la Bibliothèque nationale de France, à travers une Rencontre Gallica dédiée à Bibliothèques d’Orient.

La conférence « Fouiller, découvrir, déchiffrer l’Orient au XIXe siècle » aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois le vendredi 6 octobre 2017 à 17h30 dans la Bibliothèque Abbé Grégoire s’appuiera sur les ressources numérisés et éditorialisées pour le projet autour des thématiques de l’archéologie, du déchiffrement des écritures et des études orientales anciennes.

Citer ce billet : Vanessa Desclaux, "Bibliothèques d’Orient", in L’Antiquité à la BnF, 01/10/2017, https://antiquitebnf.hypotheses.org/1466, [consulté le 29/03/2020].