Archives de catégorie : evenements

CONFÉRENCE MERCREDI 28 Février 2024 Athlètes d’Olympie, athlètes d’aujourd’hui

Mercredi 28 février 2024 à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence Athlètes d’Olympie, athlètes d’aujourd’hui par Brice Lopez, directeur ACTA Sarl.

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Continuer la lecture de CONFÉRENCE MERCREDI 28 Février 2024 Athlètes d’Olympie, athlètes d’aujourd’hui

D’Alexandre à Cléopâtre : histoire et petites histoires de la constitution du fonds des monnaies des rois grecs d’Égypte, cours public le 27 février à 12h30

Le 27 février 2024 à 12h30, Julien Olivier proposera pour la deuxième séance du cycle de cours publics d’archéologie de la BnF une conférence consacrée à la collection des monnaies ptolémaïques de la BnF.

Fort de plus de 2600 pièces produites entre la mort d’Alexandre le Grand (323 av. J.-C.) et celle de la célèbre Cléopâtre (30 av. J.-C.), le fonds des monnaies ptolémaïques de la BnF a été constitué depuis le XVIIe siècle jusqu’à aujourd’hui. Ce cours vise à comprendre comment et par qui a été composé cet ensemble et à retracer le parcours de certaines pièces, parfois jusqu’à leur lieu de découverte, en Égypte ou ailleurs.

Mardi 27 février 2024 de 12h30 à 14h00
BnF Site Richelieu – Salle des Conférences

Entrée gratuite, réservation conseillée

Le cours sera également diffusé en direct sur Youtube

Ce cycle sera l’occasion d’évoquer plusieurs ensembles d’objets remarquables (céramiques grecques, monnaies et bijoux antiques) à l’aune de leur parcours. Il offrira un aperçu de la complexité de la trajectoire de plusieurs pièces depuis leur découverte sur le terrain jusqu’à leur acquisition par la Bibliothèque, en passant par les choix propres d’un collectionneur. Enfin, cette exploration sera aussi l’occasion de montrer comment plusieurs de ces œuvres peuvent aujourd’hui être réinsérées dans leur contexte archéologique et fournir de nouvelles données pour écrire l’histoire.

Mnaieion de Ptolémée II Philadelphe, Alexandrie, Égypte, vers 272-261 av. J.-C. BnF, MMA, Luynes 3563

Continuer la lecture de D’Alexandre à Cléopâtre : histoire et petites histoires de la constitution du fonds des monnaies des rois grecs d’Égypte, cours public le 27 février à 12h30

Cours public : Les monnaies, voie d’accès à l’univers des Celtes, 6 février à 12h30

Le 6 février 2024 à 12h30, Dominique Hollard proposera pour une nouvelle séance du cycle de cours publics dédié à l’histoire de la monnaie une conférence consacrée à la monnaie celtique :

Les monnaies, voie d’accès à l’univers des Celtes

Les monnaies celtiques, souvent méconnues des historiens comme du grand public, révèlent un univers culturel spécifique, hors des codes gréco-romains qu’elles détournent. Porteuses d’images inattendues, réalisées avec une grande liberté plastique, ces créations sont aussi une source précieuse pour connaitre la langue et les pratiques d’écriture des Celtes.

Mardi 6 février 2024 de 12h30 à 14h00
BnF Site Richelieu – Salle des Conférences

Entrée gratuite, réservation conseillée

Le cours sera également diffusé en direct sur Youtube

L’ambition de ce cycle de cours est d’introduire à travers les collections de la BnF les principaux champs de l’étude des monnaies et des médailles en se fondant sur une sélection de 20 objets emblématiques qui seront présentés durant la séance.

Continuer la lecture de Cours public : Les monnaies, voie d’accès à l’univers des Celtes, 6 février à 12h30

Cours public : La collection des fragments du duc de Luynes : une tombe princière étrusque de Tarquinia, 23 janvier 2024 à 12h30

Le 23 janvier 2024 à 12h30, Cécile Colonna proposera pour la première séance du cycle de cours publics d’archéologie de la BnF une conférence consacrée aux fragments provenant d’une riche tombe étrusque de Tarquinia.

D’Athènes à Tarquinia dans l’Antiquité, d’Étrurie à Paris au XIXe siècle, on suivra lors de cette séance un ensemble exceptionnel de fragment de vases grecs figurés de la fin de l’époque archaïque, témoins du savoir-faire des ateliers attiques, des rituels funéraires de l’aristocratie étrusque, et de la progressive mise en place des pratiques archéologiques.

Mardi 23 janvier 2024 de 12h30 à 14h00
BnF Site Richelieu – Salle des Conférences

Entrée gratuite, réservation conseillée

Le cours sera également diffusé en direct sur Youtube

Ce cycle sera l’occasion d’évoquer plusieurs ensembles d’objets remarquables (céramiques grecques, monnaies et bijoux antiques) à l’aune de leur parcours. Il offrira un aperçu de la complexité de la trajectoire de plusieurs pièces depuis leur découverte sur le terrain jusqu’à leur acquisition par la Bibliothèque, en passant par les choix propres d’un collectionneur. Enfin, cette exploration sera aussi l’occasion de montrer comment plusieurs de ces œuvres peuvent aujourd’hui être réinsérées dans leur contexte archéologique et fournir de nouvelles données pour écrire l’histoire.

Héraclès archer. Cratère en calice (fragment), Peintre de Cléophradès, vers 500-490 av. J.-C. (BnF, MMA, De Ridder.419)

Continuer la lecture de Cours public : La collection des fragments du duc de Luynes : une tombe princière étrusque de Tarquinia, 23 janvier 2024 à 12h30

Cours public : De l’image et du texte : une exploration à la loupe des monnaies grecques, 16 janvier 2024 à 12h30

Le 16 janvier 2024 à 12h30, Julien Olivier proposera pour la première séance du cycle de cours publics dédié à l’histoire de la monnaie une conférence consacrée à la monnaie grecque.

Ce cours portera sur le déchiffrement des images et des inscriptions que comportent ces objets. Les différentes catégories d’images seront décrites, ainsi que la fonction des légendes monétaires, des symboles, etc. Au final sera interrogée la construction d’un discours élaboré à destination des utilisateurs de ces monnaies, un discours parfois subtil, mais toujours pensé pour tenir dans le creux de la main.

Mardi 16 janvier 2024 de 12h30 à 14h00
BnF Site Richelieu – Salle des Conférences

Entrée gratuite, réservation conseillée

Le cours sera également diffusé en direct sur Youtube

L’ambition de ce cycle de cours est d’introduire à travers les collections de la BnF les principaux champs de l’étude des monnaies et des médailles en se fondant sur une sélection de 20 objets emblématiques qui seront présentés durant la séance.

Continuer la lecture de Cours public : De l’image et du texte : une exploration à la loupe des monnaies grecques, 16 janvier 2024 à 12h30

Conférence mercredi 10 janvier 2024 “Homo athleticus” : archéologie et sport

Mercredi 10 janvier 2024 à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence Homo athleticus : archéologie et sport par Valérie Delattre, Archéo-anthropologue, Inrap

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Qu’est-ce que le sport ? Si l’origine du mot, apparu en Angleterre au XIXe siècle, est parfaitement documentée, cette interrogation est faussement simple. À la croisée de notions aussi diverses que le jeu, les loisirs, l’éducation, le dépassement, la compétition, le spectacle, et bien d’autres comme la transmission, le sport peut être considéré, a minima, comme une pratique méthodique et répétée d’activités physiques, qu’on cherche à mieux maîtriser.

Considérant cette définition élargie, les archéologues peuvent relater une narration de la façon dont nos ancêtres s’« activaient». Interrogeant les vestiges et structures du passé, ils peuvent suggérer quand et comment certaines activités physiques sont devenues des sports organisés, comment les règles et les équipements ont évolué, comment le sport a influencé la société et la culture, etc.

Une réflexion à mettre en perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de  « Paris 2024 » !

Programme complet du cycle Archéologie du sport

Image en tête du billet : Patins en os et chaussure en cuir du XIe siècle découverts à Saint-Denis (93) – – © E. Jacquot / UASD

Cours public d’archéologie 2024: D’où viennent-elles? Des collections archéologiques dans une bibliothèque

Un mardi par mois entre janvier et avril 2024, de 12h30 à 14h en salle des conférences sur le site Richelieu, la BnF s’inscrit avec ce cycle de cours publics dans une tradition ancienne du Cabinet des médailles qui remonte au XVIIIe siècle : proposer au grand public une initiation à l’archéologie à travers la présentation de ses collections.

La BnF conserve des collections archéologiques constituées depuis l’Ancien Régime. D’où viennent-elles ? La piste de ces objets entrés à la Bibliothèque par l’intermédiaire de collectionneurs, d’antiquaires ou de diplomates nous entraîne dans les contrées les plus variées.

Ce cycle sera l’occasion d’évoquer plusieurs ensembles d’objets remarquables (céramiques grecques, monnaies et bijoux antiques) à l’aune de leur parcours. Il offrira un aperçu de la complexité de la trajectoire de plusieurs pièces depuis leur découverte sur le terrain jusqu’à leur acquisition par la Bibliothèque, en passant par les choix propres d’un collectionneur. Enfin, cette exploration sera aussi l’occasion de montrer comment plusieurs de ces œuvres peuvent aujourd’hui être réinsérées dans leur contexte archéologique et fournir de nouvelles données pour écrire l’histoire.

Bracelet en or ajouré du 3e s., trouvé en forêt de Brotonne, BnF MMA inv.56.243

Continuer la lecture de Cours public d’archéologie 2024: D’où viennent-elles? Des collections archéologiques dans une bibliothèque

Cours public 2024: Le choc des images, le poids des inscriptions – déchiffrer la monnaie et la médaille

Un mardi par mois entre janvier et avril 2024, de 12h30 à 14h en salle des conférences sur le site Richelieu, ce cycle de cours publics consacré à l’Histoire de la monnaie et de la médaille en 20 objets a pour objectif de présenter ce qui compose l’iconographie des monnaies et des médailles pour mieux saisir leur utilité et déchiffrer leur message.

Les monnaies et les médailles sont des objets de petit format, conçus pour être tenus dans le creux de la main. Leur surface est néanmoins couverte d’images, d’inscriptions, de symboles. Ces représentations sont d’abord conçues pour diffuser auprès du public les emblèmes, les portraits et les noms des souverains ou des États. Cette iconographie participe aussi à la construction d’un récit conforme au discours du pouvoir.

Plus discrètes, voire cachées, les marques de contrôle sont, elles, destinées aux personnes en charge de la fabrication et du contrôle des monnaies. Leur déchiffrement permet de littéralement passer les portes de l’atelier monétaire et de comprendre son fonctionnement.

L’ambition de ce cycle de cours est d’introduire à travers les collections de la BnF les principaux champs de l’étude des monnaies et des médailles à partir d’une sélection de 20 objets emblématiques qui seront présentés durant la séance.

Tétradrachme de Clazomènes (Ionie), milieu du IVe siècle av. J.-C. (BnF, MMA, Luynes 2582)

Programme

Continuer la lecture de Cours public 2024: Le choc des images, le poids des inscriptions – déchiffrer la monnaie et la médaille

Archéologie du sport : cycle de conférences

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Au programme : tir à l’arc néolithique, arts martiaux de l’Antiquité, équitation mérovingienne, jeux de paume et jeux nord-amérindiens.

Faire l’archéologie du sport c’est tout à la fois se pencher sur les activités physiques pratiquées depuis les premiers âges de l’humanité et éclairer des sports anciens dont certains perdurent encore aujourd’hui sous une forme ou une autre.

Continuer la lecture de Archéologie du sport : cycle de conférences

Le temple d’Antonin et Faustine

Archive : Image du mois de novembre 2023

Cette aquarelle représente une restitution du temple d’Antonin et Faustine à Rome. Elle fait partie du Recueil de plusieurs pourtraits d’édifices et ruines antiques qui se voyent tant a Rome, que autres des plus mémorables et antiques villes de l’Italie et d’autres provinces réalisé par Guillaume Baron, peintre originaire de Montpellier, entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle.

Comme l’indique Guillaume Baron dans sa note liminaire, son objectif est de proposer des portraits des édifices emblématiques de la Rome antique « tant de ce qui s’en voit par lesdites ruines que par les monnaies, médailles et antiques forgées par leurs constructeurs afin d’en perpétuer la mémoire ». Son recueil alterne ainsi des vues des ruines et des restitutions des monuments. Il se compose de deux volumes. Le premier, après des pages introductives sur la grandeur des Romains, une description de la ville de Rome, est dédié aux temples, aqueducs et arcs triomphaux.

Recueil de plusieurs pourtraits d’édifices et ruines antiques […], Premier volume par Guillaume Baron. Bibliothèque de l’Arsenal, EST-555

Continuer la lecture de Le temple d’Antonin et Faustine

Journée d’étude: les bibliothèques de recherche d’archéologie et d’histoire à l’étranger

Le vendredi 1er décembre 2023 se tient à l’École française de Rome, ouverte au public piazza Navone et en ligne, la journée d’étude “Bibliothèques de recherche à Rome (1860-1930) : les fondements d’une collection documentaire d’exception.”

Co-organisé par l’École française de Rome et la British School at Rome avec le soutien du Centre Gabriel Naudé (EA 7286, Enssib), dans le cadre des célébrations pour le 150e anniversaire de l’École française de Rome, l’évènement donne la parole aux bibliothèques d’instituts d’archéologie et d’histoire, allemand (Deutsches Archäologisches Institut Rom), américain (American Academy in Rome), belge (Academia Belgica), britannique (British School at Rome), espagnol (Escuela Española de Historia y Archeología), français (École française de Rome), néerlandais (Koninklijk Nederlands Instituut Rome), installés à Rome. Ces expériences sont comparées à celles des bibliothèques britannique et française qui furent fondées respectivement à Athènes et au Caire, pour la British School at Athens et l’Institut français d’archéologie orientale.

Continuer la lecture de Journée d’étude: les bibliothèques de recherche d’archéologie et d’histoire à l’étranger

Éléphants, chevaux et divinités. Monnaies puniques et l’iconographie du film Cabiria (1914)

Dans ma nouvelle publication Quo vadis, Cabiria and the ‘Archeologists’, j’examine la manière dont les premiers longs métrages italiens sur l’Antiquité tels que Quo vadis? (1913) et Cabiria (1914) se sont appropriés la culture du XIXsiècle : la littérature, le théâtre et – surtout – la peinture d’artistes ‘archéologistes’ tels que Jean-Léon Gérôme, Lawrence Alma-Tadema et Georges-Antoine Rochegrosse. J’ai également cherché à explorer, notamment pour Cabiria, le rapport entre l’iconographie du cinéma et l’état de l’archéologie et des collections muséales au début du XXsiècle. Pour l’épopée Cabiria, qui se déroule en Sicile, à Carthage et à Cirta (l’actuelle Constantine) pendant la deuxième guerre punique (218-201 av. J.-C.), il s’agissait de rechercher des études sur l’archéologie de Carthage de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, mais aussi de faire des recherches, par exemple, au Musée du Louvre. Il en est ressorti que certains motifs tels que les chevaux et les éléphants ne se retrouvent pas tant dans la collection du Louvre que plutôt sur les monnaies puniques de la collection de la Bibliothèque nationale de France.

Continuer la lecture de Éléphants, chevaux et divinités. Monnaies puniques et l’iconographie du film Cabiria (1914)

Exposition internationale des arts et techniques, Paris 1937 : pavillon de l’Égypte, une momie (photographie de presse)

Archive : Image du mois d’octobre 2023

[Safara?], Paris, 1937, bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EI-13
L’exposition universelle de 1937, dénommée Exposition internationale des arts et techniques, s’est tenue à  Paris du 25 mai au 25 novembre. Elle accorde 2.400 m2 à l’Égypte, dans un contexte international en ébullition, où le pavillon dominé par l’aigle et la croix gammée fait face à la sculpture de l’ouvrier et de la kolkhozienne portant haut la la faucille et le marteau.

Continuer la lecture de Exposition internationale des arts et techniques, Paris 1937 : pavillon de l’Égypte, une momie (photographie de presse)

La BnF hors les murs : Animaux fantastiques

Comme chaque année, des collections de la BnF voyagent et se donnent à voir dans d’autres musées et institutions.

Plusieurs d’entre elles (objets antiques, manuscrits, estampes, livres, maquettes de spectacle) participent à l’exposition Animaux fantastiques au Louvre-Lens depuis le 27 septembre et jusqu’au 15 janvier 2024.

Riche de plus de 250 œuvres de l’Antiquité à nos jours, le parcours explore les rapports de l’homme à ces êtres merveilleux entre fascination et répulsion, domptage et domestication et retrace l’histoire des plus célèbres de ces animaux. Continuer la lecture de La BnF hors les murs : Animaux fantastiques

Antiquité, Archéologie et introduction à l’Histoire de la monnaie: les cours publics de la BnF en ligne

L’enseignement de l’archéologie sur collections à la Bibliothèque nationale de France est une histoire qui remonte aux origines de la fondation du Muséum des Antiques aux lendemains de la Révolution française. Avec la réouverture du musée et du site Richelieu rénovés, la Bibliothèque a instauré une nouvelle série de cours publics dédiés à l’archéologie et à l’histoire de la monnaie, accessibles à tous gratuitement, sur place en présence des œuvres, en streaming et archivés en ligne.

Avant de découvrir très prochainement la programmation de la deuxième saison 2023-2024, retrouvez sur YouTube et la médiathèque de la BnF ces séances, occasion d’une rencontre privilégiée avec les collections.

L’archéologie à la BnF, une histoire ancienne

Les premières collections d’objets archéologiques sont acquises au début du 18e siècle. Peu à peu le Cabinet du roi devient le centre de l’étude de l’archéologie, discipline toute nouvelle. Documents d’archives, dessins, manuscrits et publications, comme les ouvrages de Montfaucon ou du comte de Caylus éclairent l’histoire de ces collections anciennes, entrées avant les premiers inventaires.

Continuer la lecture de Antiquité, Archéologie et introduction à l’Histoire de la monnaie: les cours publics de la BnF en ligne