Archives de catégorie : evenements

Conférence mercredi 12 janvier 2022 18 h 30 : De la Méditerranée à la Chine et à l’Inde, les multiples vies de l’écriture syriaque

Mercredi 12 janvier à 18 h 30, conférence : “De la Méditerranée à la Chine et à l’Inde, les multiples vies de l’écriture syriaque” par Françoise Briquel Chatonnet, directrice de recherche au CNRS, laboratoire Orient & Méditerranée – Mondes sémitiques, présidente de la Société d’études syriaques, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

En 2022, le cycle de conférences “De la fouille à l’écriture de l’histoire” s’intéresse à l’archéologie des écritures anciennes. Six conférences au cours desquelles archéologues, historiens, épigraphistes présentent leurs recherches en cours, revenant sur l’histoire des déchiffrements et racontant l’histoire et l’évolution de ces écritures et ce qu’elles peuvent dire sur les sociétés qui les ont inventées et utilisées.

Continuer la lecture de Conférence mercredi 12 janvier 2022 18 h 30 : De la Méditerranée à la Chine et à l’Inde, les multiples vies de l’écriture syriaque

Archéologie des écritures anciennes : cycle de conférences

En 2022, en écho à l’exposition L’aventure Champollion. Dans le secret des hiéroglyphes à la BnF du 12 avril au 24 juillet, le cycle de conférences “De la fouille à l’écriture de l’histoire” s’intéressera à l’archéologie des écritures anciennes.

Au fil de six conférences, le cycle abordera les multiples vies de l’écriture syriaque, la pratique de l’écrit chez les Gaulois, le cas particulier du déchiffrement de l’écriture étrusque, l’écriture et les bibliothèques en Mésopotamie, la filiation entre le nabatéen et l’arabe, l’apport des nouvelles technologies à l’interprétation des plus anciens manuscrits de la Bible.

Les archéologues, historiens, épigraphistes Françoise Briquel Chatonnet, Coline Ruiz Darasse, Gilles van Heems, Philippe Clancier, Laïla Nehmé et Michael Langlois présenteront leurs recherches en cours, revenant sur l’histoire des déchiffrements et racontant l’histoire et l’évolution de ces écritures et ce qu’elles peuvent dire des sociétés qui les ont inventées et utilisées.

Ce cycle commencera le mercredi 12 janvier 2022 à 18 h 30 dans le Petit Auditorium avec la conférence de Françoise Briquel Chatonnet, De la Méditerranée à la Chine et à l’Inde, les multiples vies de l’écriture syriaque.

Les séances suivantes seront :

Pour en savoir plus, retrouvez le programme complet sur le site de la BnF.

Ce cycle de conférences est l’occasion de rappeler le rôle important qu’a joué le Cabinet des médailles (aujourd’hui département des Monnaies, Médailles et Antiques de la BnF) dans l’histoire des déchiffrements. On peut notamment évoquer l’œuvre de deux de ses directeurs, celle de  l’abbé Barthélemy et celle d’Aubin-Louis Millin.

L’illustration en tête du billet représente le Caillou Michaux, début du XIe siècle av. J.-C., BnF – département des Monnaies, médailles et antiques.

Citer ce billet : Pauline Darleguy, "Archéologie des écritures anciennes : cycle de conférences", in L’Antiquité à la BnF, 14/12/2021, https://antiquitebnf.hypotheses.org/14023, [consulté le 19/01/2022].

Un papyrus grec comme reliure d’un manuscrit mérovingien: les tribulations du Suppl. gr. 1379

L’exposition qui se déroulait du 18 septembre au 26 octobre 2021 au Collège de France, « Le papyrus dans tous ses États, de Cléopâtre à Clovis », montre comment ce support d’écriture est devenu, à partir de l’époque hellénistique, indispensable à l’ensemble du monde méditerranéen. Jean-Luc Fournet, professeur titulaire de la chaire « Culture écrite de l’Antiquité tardive et papyrologie byzantine » et commissaire de l’exposition, a pour ambition de sortir le papyrus de son cadre égyptologique traditionnel lorsqu’il est orné de hiéroglyphes et nous conserve les chapitres du Livre des morts.

Décrivant dans un premier temps du parcours le cheminement de la plante au « papier », il met ensuite à l’honneur les différentes langues attestées sur ce matériau : grec, copte et latin bien sûr, mais aussi pehlevi, arabe, syriaque ou hébreu (Paris, BnF, Hébreu 1492). Cette richesse linguistique et la diversité des informations transmises par ces documents montrent la popularité de ce moyen de communication qui s’étend d’ailleurs au-delà du bassin méditerranéen puisque la trace de papyrus découverte le plus à l’est se trouvait en Afghanistan (Aï Khanoum, province de Kondoz), et le plus à l’ouest, en France (Mané Véchen, Bretagne).

Continuer la lecture de Un papyrus grec comme reliure d’un manuscrit mérovingien: les tribulations du Suppl. gr. 1379

#Retour au Musée – La BnF hors les murs #5: IDOLES, L’Art des Cyclades et de l’Anatolie à l’Âge de bronze

La BnF est fermée jusqu’au 8 septembre au soir pour l’entretien annuel du bâtiment et des serveurs informatiques, mais ses collections restent en partie accessibles en ligne notamment sur Gallica, les catalogues, les sites pédagogiques (toutes les précisions ici) et grâce aux expositions hors les murs.

Le musée Fenaille de Rodez réunit jusqu’au 17 octobre de manière inédite en France, dans une approche comparée, les statuettes originaires des Cyclades et d’Anatolie produite à l’Âge du bronze (entre 2800 et 2300 avant notre ère), grâce à des prêts exceptionnels du Musée du Louvre. Le parcours souligne aussi l’art cycladique comme source d’inspiration majeure pour les artistes de la première moitié du XXe siècle tels Brancusi, Giacometti et Zadkine.

Continuer la lecture de #Retour au Musée – La BnF hors les murs #5: IDOLES, L’Art des Cyclades et de l’Anatolie à l’Âge de bronze

Auguste Mariette, l’archéologie égyptienne sur le devant de la scène

2021 est l’année de la célébration du bicentenaire de la naissance d’Auguste Mariette (1821-1881). L’égyptologue intrépide, premier directeur du Service des Antiquités de l’Égypte, créateur du musée égyptien à Boulaq (Le Caire), fondateur de l’archéologie égyptologique française, assura un rayonnement  international aux découvertes sensationnelles cependant que naissait la photographie. Des publications scientifiques aux expositions universelles, en passant par l’Opéra Aïda, il diffusa les œuvres pharaoniques nouvellement mises au jour, leur conférant un écho médiatique qui ne s’est jamais démenti depuis.

Boulogne-sur-Mer, sa ville natale, lui rend hommage au travers d’une exposition “Auguste Mariette, l’artiste dans l’ombre du scientifique” (3 juillet-19 septembre 2021) et accueille le colloque international “Mariette, deux siècles après” (8-10 septembre 2021).

La Bibliothèque nationale de France s’associe aux deux événements par le prêt de dessins et une présentation des archives Mariette conservées dans les collections du département des Manuscrits et du département des Monnaies, médailles et antiques. Dans ce billet, nous proposons de (re)découvrir la figure de l’égyptologue à travers une sélection de documents disponibles à la Bibliothèque, dont une partie en ligne sur Gallica, grâce aux numérisations de la BnF et de ses partenaires.

Continuer la lecture de Auguste Mariette, l’archéologie égyptienne sur le devant de la scène

#Retour au Musée – La BnF hors les murs #4 Musée Carnavalet – Histoire de Paris

En mai dernier, le musée Carnavalet – Histoire de Paris a rouvert ses portes après quatre années de travaux particulièrement importants: restauration des bâtiments, des salles d’exposition, mise aux normes techniques et de sécurité, création de nouveaux espaces et d’un nouveau parcours muséal chronologique et ouvert à la période contemporaine.

Si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à (re)visiter ce musée !

Ce sera l’occasion de (re)découvrir l’histoire de Paris, des Parisiennes et des Parisiens de la Préhistoire à nos jours, et notamment de déambuler avec plaisir dans la galerie des enseignes de commerce du Vieux-Paris magnifiquement restaurées, ou de retrouver les pièces d’époque restituées ou reconstituées qui ont fait la spécificité du musée dès son ouverture en 1880 et d’en admirer de nouvelles : témoignages précieux de l’évolution de la décoration intérieure à Paris du XVIIe au début du XXe siècle.

Parmi les 3700 œuvres exposées dans les 85 salles, 11 proviennent du département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF (prêt de longue durée). Saurez-vous les retrouver? Il s’agit de monnaies!

Continuer la lecture de #Retour au Musée – La BnF hors les murs #4 Musée Carnavalet – Histoire de Paris

Journées européennes de l’archéologie – 18, 19 et 20 juin 2021

Les 18, 19 et 20 juin 2021, se tiennent les Journées européennes de l’archéologie, organisées en France par le Ministère de la Culture et l’INRAP : 3 jours en Europe et près de chez vous durant lesquels l’archéologie est mise à l’honneur.

En France, plus d’un millier de manifestations sont proposées : conférences, expositions, projections, ateliers pratiques ou de démonstration très divers (tels que l’initiation à la fouille archéologique, la réalisation d’une mosaïque, la découverte de la prospection géophysique, la présentation du creusement d’une pirogue du néolithique …), visites de sites archéologiques, de chantiers de fouilles en cours exceptionnellement ouverts au public mais aussi des dégustations avec un repas romain en plein air inspiré par la cuisine romaine antique à Reillane ou un repas gallo-romain du côté de La Bâtie-Montsaléon!

Continuer la lecture de Journées européennes de l’archéologie – 18, 19 et 20 juin 2021

conférence mercredi 16 juin 18 h 30 : Les ports perdus des étrusques

16 juin à 18 h 30 : conférence : Les ports perdus des Étrusques par Jean-Philippe Goiran, Laboratoire Archéorient – Maison de l’Orient et la Méditerranée (Lyon).

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche autour de l’archéologie des ports.

Philippe Cluverio (cartographe), Henri Le Roy (graveur), carte imprimée : Etruriae antiquae descriptio, 1624. BnF, département Cartes et plans, GE BB-246 (XII, 84)

Continuer la lecture de conférence mercredi 16 juin 18 h 30 : Les ports perdus des étrusques

#RetourAuMusée – La BnF hors les Murs #3: Ulysse, voyage dans une Méditerranée de légendes

Le héros de l’Odyssée fait l’objet d’une exposition à Draguignan, ouverte jusqu’au 22 août et à laquelle la BnF contribue avec le prêt d’une dizaine de pièces telles que des bronzes, des intailles ou encore des estampes. 

Statuette d’Ulysse, bronze, BnF, MMA, bronze.809

Figure mythique du voyageur qui rencontre de multiples obstacles pour retrouver sa patrie Ithaque, le rusé Ulysse (Odysseus en grec) apparaît sur de nombreux vases et autres objets illustrant ses péripéties en Mer Méditerranée suite à la chute de Troie.  Continuer la lecture de #RetourAuMusée – La BnF hors les Murs #3: Ulysse, voyage dans une Méditerranée de légendes

#RetourAuMusée – La BnF hors les Murs #2: Girault de Prangey, dessinateur, archéologue et pionnier de la photographie

Le musée d’Orsay, jusqu’au 11 juillet 2021, fait redécouvrir l’un des pionniers les plus inventifs et talentueux du daguerréotype « Girault de Prangey, photographe (1804-1892) ».

Palais de Rhamsès, à Thèbes [estampe] par Girault de Prangey, planche extraite de : Monuments et Paysages de l’Orient, [1852], pl. 15, BnF, DC-180 (A,3)-FOL

Continuer la lecture de #RetourAuMusée – La BnF hors les Murs #2: Girault de Prangey, dessinateur, archéologue et pionnier de la photographie

#RetourAuMusée – La BnF hors les Murs #1: Salammbô

Pour célébrer la réouverture des musées, l’Antiquité à la BnF vous indique les expositions présentant des œuvres de la Bibliothèque hors les murs, à découvrir de manière inédite.

Œuvres manuscrites de Gustave Flaubert, Salammbô I, Dpt des Manuscrits, NAF 23656, p. de titre, sur Gallica

Direction Rouen afin de fêter le bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert (1821-1880) avec “Salammbô : Fureur ! Passion ! Éléphants !” au Musée des Beaux-Arts jusqu’au 19 septembre, à retrouver au MUCEM à Marseille du 20 octobre au 7 février 2022.

Les commissaires prennent pour trame “cette géniale épopée qui nous fait voyager en terre punique, trois siècles avant J.-C.” Le décor et le défi flaubertien sont campés dans la citation de Marguerite Yourcenar:

Décrire Carthage, qu’on connaît si peu, était à l’époque de Flaubert et au fond serait encore aujourd’hui, une entreprise presque insensée. (…) l’excellence du style fait tout accepter : on demeure ébahi devant ces phrases dont chacune est une pièce d’or ou de bronze pesant de tout son poids, suspendue au fil (…) de cette affabulation romanesque sur la fille d’Hamilcar.1

Continuer la lecture de #RetourAuMusée – La BnF hors les Murs #1: Salammbô

  1. Dossier de presse, p. 2. []

Conférence en ligne mercredi 5 mai 18h30: Le port lacustre de Taposiris Magna (Égypte)

5 mai à 18h30: conférence: ”Le port lacustre de Taposiris Magna” par Marie-Françoise Boussac, Université Paris Nanterre et Maël Crépy
Archéorient – UMR 5133 (CNRS).

La conférence reste en ligne sur la chaîne YouTube de la BnF

https://www.youtube.com/watch?v=hJdGq2gUo3A&t=325s

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche autour de l’archéologie des ports.

Emplacement de Taposiris Magna sur un détail de la carte dressée par l’Expédition d’Egypte, BnF, Dpt des Cartes et plans, GE C-11316, Gallica.

Continuer la lecture de Conférence en ligne mercredi 5 mai 18h30: Le port lacustre de Taposiris Magna (Égypte)

Conférence lundi 19 avril 12h en ligne – Les trésors de la BnF: Les Dessins pour l’ouvrage de la commission d’Égypte

Le lundi 19 avril à 12h, Corinne Le Bitouzé, chargée des collections d’estampes du XVIIIe siècle, fera une présentation inédite de ces Dessins lors d’un numéro spécial de « La BnF dans mon salon ». Rendez-vous sur la page Facebook et le compte Youtube de la BnF.

La conférence reste en ligne sur la chaîne YouTube de la BnF

En 1798, alors qu’il est général dans les armées de la Première République, Napoléon entreprend de conquérir l’Égypte et de bloquer ainsi la route des Indes à la Grande-Bretagne, restée hostile à la France révolutionnaire.

 

Continuer la lecture de Conférence lundi 19 avril 12h en ligne – Les trésors de la BnF: Les Dessins pour l’ouvrage de la commission d’Égypte

Conférence en ligne mercredi 7 avril 18h30: Naviguer à Amathonte : archéologie d’une ville portuaire de Chypre

7 avril à 18h30: conférence: ”Naviguer à Amathonte : archéologie d’une ville portuaire de Chypre” par Anna Cannavò, chercheuse à Histoire et Sources des Mondes antiques – UMR 5189 (HiSoMA, CNRS).

La conférence reste en ligne sur la chaîne YouTube de la BnF

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche autour de l’archéologie des ports.

vue aérienne d’Amathonte par P. Aupert, Ecole Française d’Athènes – EFA

Amathonte est un site côtier de Chypre, habité entre le début du Ier millénaire av. J.-C. et la fin de l’époque tardo-antique (VIIe s.). Son réseau commercial, ses activités militaires, sa position elle-même impliquent une relation à la mer intense et variée. Les archéologues s’efforcent d’identifier et d’étudier les monuments et les espaces ayant servi à structurer cette relation, mais aussi le rôle joué par la mer et la navigation dans l’imaginaire artistique et religieux des habitants de la ville. Une mission française (sous l’égide de l’École française d’Athènes et du Ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec le Département des Antiquités de Chypre), active depuis 1975, a fouillé un port construit, aujourd’hui submergé, mais a également étudié l’évolution de la ligne de rivage et les espaces de frontière entre la ville et la mer. Des petits bateaux en terre cuite, retrouvés en grand nombre dans des tombes et des sanctuaires, ajoutent une dimension symbolique à l’acte de la navigation. 

Cycle de conférences : « L’archéologie des ports: de la fouille à l’écriture de l’Histoire » – les mercredis, à 18h30, diffusion en ligne sur la chaîne YouTube de la BnF. En savoir plus : notre programme.

Bibliographie

télécharger notre bibliographie

Sicle en argent de Pyrwos (ca. 385 av.n.è.), Amathonte, MMA, M 1836 (25-28-10) < 25  >, sur Gallica 

Les liens vers les objets de la BnF cités dans cette conférence:

  • La tablette d’Idalion, la plus longue inscription connue en en caractères syllabiques chypriotes, Département des Monnaies, médailles et et antiques, n° d’inventaire: Bronze.2297
  • La tablette provenant probablement d’Amathonte comportant une inscription en syllabaire étéochypriote, Département des Monnaies, médailles et et antiques, n° d’inventaire: inv.54.ao.1
  • Une monnaie d’Amathonte, sicle en argent chypriote du roi Pyrwos (c. 385 avant notre ère), inscrite de caractères chypriotes, Département des Monnaies, médailles et et antiques, n° d’inventaire: M 1836 (25-28-10) < 25  >
Modèle de bateau chrypriote archaïque, 600-500 av.n.è, BM 1894,1101.517 © Trustees of the British Museum

Image mise en avant de cette annonce: Modèle de bateau chrypriote archaïque, 750-500 av.n.è, BM 1894,1101.182 © Trustees of the British Museum

Archive : image du mois d’avril 2021. Ostie, complexe portuaire antique de Rome

Cette monnaie montre au droit une tête laurée de Néron (37-68 ap. J.-C.) à droite et au revers une vue synthétique mais très évocatrice de Portus. Le port maritime de Rome apparaît sous la forme d’un bassin encadré à gauche par une structure à colonnades de forme circulaire et à droite par une jetée sur piles. A l’entrée se tient une statue monumentale de Neptune avec son trident sur un piédestal. A l’intérieur mouillent onze embarcations de tailles et formes diverses. En-dessous, la statue d’une divinité nue accoudée sur un dauphin et tenant un gouvernail représente soit le dieu du Port, soit la personnification du Tibre.

Ce sesterce de Néron frappé à Rome en 64 ap. J.-C. commémore l’achèvement de la construction de Portus, commencée en 42 ap. J.-C. sous Claude (10-54 ap. J.-C.). Il appartient à une émission de sesterces frappés dans les deux principaux ateliers monétaires impériaux de l’époque, Rome et Lyon. Le département des Monnaies, médailles et antiques conserve plusieurs exemplaires qui témoignent de l’importance de l’événement : Rome, est enfin dotée d’un port commercial monumental. Situé au nord de l’embouchure du Tibre, sur le territoire d’Ostie, cette infrastructure connecte à présent la capitale de l’Empire au reste du monde méditerranéen, notamment pour mieux assurer son approvisionnement. Jusqu’alors Rome ne bénéficiait que du port d’Ostie, à 35 km à l’embouchure du Tibre ainsi que du port de Pouzzoles, à 235 km au sud.

Continuer la lecture de Archive : image du mois d’avril 2021. Ostie, complexe portuaire antique de Rome