Tous les articles par Pauline Darleguy

Conférence Mercredi 13 mars 2024 Le tir à l’arc au Néolithique, un geste aux finalités multiples

Mercredi 13 mars 2024 à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Salle 70), conférence Le tir à l’arc au Néolithique, un geste aux finalités multiples par Marie Besse, professeure d’archéologie préhistorique, responsable du Laboratoire d’archéologie préhistorique et anthropologie, université de Genève

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Continuer la lecture de Conférence Mercredi 13 mars 2024 Le tir à l’arc au Néolithique, un geste aux finalités multiples

L’hoplitodromie, épreuve olympique

Archive : Image du mois de février 2024

Détail d’une scène athlétique d’un stamnos du Ve av. J.-C. (BnF, MMA, Delepierre.ca.45) © Serge Oboukhoff; © BnF-CNRS-MSH Mondes

Parmi les épreuves de course disputées aux Jeux olympiques dans l’Antiquité, l’hoplitodromie, course armée, n’est pas toujours la mieux connue bien qu’ayant fait l’objet de représentations comme en témoigne ce stamnos daté du Ve av. J.-C., au département des Monnaies, Médailles et antiques depuis 1966 suite au don Delepierre.

Continuer la lecture de L’hoplitodromie, épreuve olympique

CONFÉRENCE MERCREDI 28 Février 2024 Athlètes d’Olympie, athlètes d’aujourd’hui

Mercredi 28 février 2024 à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence Athlètes d’Olympie, athlètes d’aujourd’hui par Brice Lopez, directeur ACTA Sarl.

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Continuer la lecture de CONFÉRENCE MERCREDI 28 Février 2024 Athlètes d’Olympie, athlètes d’aujourd’hui

Conférence mercredi 10 janvier 2024 “Homo athleticus” : archéologie et sport

Mercredi 10 janvier 2024 à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence Homo athleticus : archéologie et sport par Valérie Delattre, Archéo-anthropologue, Inrap

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Qu’est-ce que le sport ? Si l’origine du mot, apparu en Angleterre au XIXe siècle, est parfaitement documentée, cette interrogation est faussement simple. À la croisée de notions aussi diverses que le jeu, les loisirs, l’éducation, le dépassement, la compétition, le spectacle, et bien d’autres comme la transmission, le sport peut être considéré, a minima, comme une pratique méthodique et répétée d’activités physiques, qu’on cherche à mieux maîtriser.

Considérant cette définition élargie, les archéologues peuvent relater une narration de la façon dont nos ancêtres s’« activaient». Interrogeant les vestiges et structures du passé, ils peuvent suggérer quand et comment certaines activités physiques sont devenues des sports organisés, comment les règles et les équipements ont évolué, comment le sport a influencé la société et la culture, etc.

Une réflexion à mettre en perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de  « Paris 2024 » !

Programme complet du cycle Archéologie du sport

Image en tête du billet : Patins en os et chaussure en cuir du XIe siècle découverts à Saint-Denis (93) – – © E. Jacquot / UASD

Archéologie du sport : cycle de conférences

En écho aux Jeux olympiques et paralympiques d’Été 2024 organisés par Paris, la BnF consacre son cycle annuel « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie du sport.

Au programme : tir à l’arc néolithique, arts martiaux de l’Antiquité, équitation mérovingienne, jeux de paume et jeux nord-amérindiens.

Faire l’archéologie du sport c’est tout à la fois se pencher sur les activités physiques pratiquées depuis les premiers âges de l’humanité et éclairer des sports anciens dont certains perdurent encore aujourd’hui sous une forme ou une autre.

Continuer la lecture de Archéologie du sport : cycle de conférences

Le temple d’Antonin et Faustine

Archive : Image du mois de novembre 2023

Cette aquarelle représente une restitution du temple d’Antonin et Faustine à Rome. Elle fait partie du Recueil de plusieurs pourtraits d’édifices et ruines antiques qui se voyent tant a Rome, que autres des plus mémorables et antiques villes de l’Italie et d’autres provinces réalisé par Guillaume Baron, peintre originaire de Montpellier, entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle.

Comme l’indique Guillaume Baron dans sa note liminaire, son objectif est de proposer des portraits des édifices emblématiques de la Rome antique « tant de ce qui s’en voit par lesdites ruines que par les monnaies, médailles et antiques forgées par leurs constructeurs afin d’en perpétuer la mémoire ». Son recueil alterne ainsi des vues des ruines et des restitutions des monuments. Il se compose de deux volumes. Le premier, après des pages introductives sur la grandeur des Romains, une description de la ville de Rome, est dédié aux temples, aqueducs et arcs triomphaux.

Recueil de plusieurs pourtraits d’édifices et ruines antiques […], Premier volume par Guillaume Baron. Bibliothèque de l’Arsenal, EST-555

Continuer la lecture de Le temple d’Antonin et Faustine

La BnF hors les murs : Animaux fantastiques

Comme chaque année, des collections de la BnF voyagent et se donnent à voir dans d’autres musées et institutions.

Plusieurs d’entre elles (objets antiques, manuscrits, estampes, livres, maquettes de spectacle) participent à l’exposition Animaux fantastiques au Louvre-Lens depuis le 27 septembre et jusqu’au 15 janvier 2024.

Riche de plus de 250 œuvres de l’Antiquité à nos jours, le parcours explore les rapports de l’homme à ces êtres merveilleux entre fascination et répulsion, domptage et domestication et retrace l’histoire des plus célèbres de ces animaux. Continuer la lecture de La BnF hors les murs : Animaux fantastiques

Théodora / Sarah Bernhardt

Archive : Image du mois de juillet 2023

Atelier Nadar, Sarah Bernhardt. Porte Saint-Martin. Théodora. Photographie. 1884. Département des Estampes et de la photographie, NA-238 (7)-FT 4.

Cette photographie prise en 1884 représente Sarah Bernhardt (1844-1923), “monstre sacré” du théâtre, en Théodora, épouse de Justinien et impératrice de Byzance dans la pièce éponyme de Victorien Sardou.

Elle provient d’un des albums de référence de l’Atelier Nadar conservés par le département des Estampes et de la photographie. Acquis par l’État en 1949-1950 auprès de la fille de Paul Nadar, le fonds de l’atelier est conservé en partie à la BnF (albums de référence, inventaires alphabétiques des albums et tirages originaux au département des Estampes et de la photographie ; archives entre ce département et celui des manuscrits).

Continuer la lecture de Théodora / Sarah Bernhardt

Colloque : Traitements automatiques pour les humanités numériques – corpus d’histoire de l’art, d’enseignement, d’urbanisme

15 mai 2023, 9 h 30 -17 h 30

amphithéâtre du bâtiment Max Weber 

Université Paris Nanterre

Ce colloque porte sur les traitements automatiques pour les données des sciences humaines et sociales par des méthodes relevant du traitement automatique de la langue (TAL) et/ou de l’apprentissage automatique appliqués aux corpus textuels principalement. Différents projets faisant appel à ces approches numériques seront ainsi présentés : le programme de la journée

Ce colloque est organisé dans le cadre du projet MonumenTAL dont est partenaire la BnF.

Continuer la lecture de Colloque : Traitements automatiques pour les humanités numériques – corpus d’histoire de l’art, d’enseignement, d’urbanisme

Les arènes de Nîmes photographiées en 1857

Archive : Image du mois d’avril 2023

Frères Bisson, Arènes de Nîmes. Extérieur, 1857. BnF, dpt des Estampes et de la photographie, EO-14 (5)-BOITE FT 4

Cette vue photographique (tirage sur papier albuminé d’après un négatif sur verre au collodion humide) représente l’amphithéâtre de Nîmes dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Elle porte deux cachets, l’un à l’encre noire « Bisson frères », l’autre sec « Bisson frères // Photographes de S.M. l’Empereur».

Louis-Auguste et Auguste-Rosalie Bisson fondent leur entreprise photographique en 1852 peu de temps après le déclin du daguerréotype et la montée en puissance des procédés négatif-positif. Une partie de leur activité est consacrée à la photographie d’architecture qui, dans le sillage de la mission héliographique, s’impose alors comme un genre important. À partir de 1854, les frères Bisson déposent à la Bibliothèque impériale leurs tirages photographiques par livraisons regroupées sous le titre : Reproductions photographiques des plus beaux types d’architecture et de sculpture d’après les monuments les plus remarquables de l’Antiquité, du Moyen-Age et de la Renaissance.

Continuer la lecture de Les arènes de Nîmes photographiées en 1857

Conférence mercredi 29 mars 18 h 30 Archéologie parisienne : 170 ans de découvertes

Mercredi 29 mars à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Grand Auditorium), conférence Archéologie parisienne : 170 de découvertes par Julien Avinain, chef du Pôle archéologique de la Ville de Paris.

En 2023, la BnF consacre son cycle annuel de conférences « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie de la France, en écho aux 20 ans de la loi du 17 janvier 2001 relative à l’archéologie préventive et aux 20 ans de la création de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Continuer la lecture de Conférence mercredi 29 mars 18 h 30 Archéologie parisienne : 170 ans de découvertes

Conférence mercredi 8 mars 2023 18 h 30 Archéologie de la présence juive en France

Mercredi 8 mars à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence Archéologie de la présence juive en France par Paul Salmona, directeur du musée d’art et d’histoire du Judaïsme – mahJ (Paris).

En 2023, la BnF consacre son cycle annuel de conférences « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie de la France, en écho aux 20 ans de la loi du 17 janvier 2001 relative à l’archéologie préventive et aux 20 ans de la création de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Continuer la lecture de Conférence mercredi 8 mars 2023 18 h 30 Archéologie de la présence juive en France

Conférence Mercredi 1er février 2023 18 h 30 On ne naît pas Gaulois, on le devient : les données de l’archéologie

Mercredi 1er février à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence “On ne naît pas Gaulois, on le devient : les données de l’archéologie” par Dominique Garcia, Professeur des Universités, Président de l’Inrap.

En 2023, la BnF consacre son cycle annuel de conférences « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie de la France, en écho aux 20 ans de la loi du 17 janvier 2001 relative à l’archéologie préventive et aux 20 ans de la création de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Continuer la lecture de Conférence Mercredi 1er février 2023 18 h 30 On ne naît pas Gaulois, on le devient : les données de l’archéologie

Conférence Mercredi 11 janvier 2023 18 h 30 : 300 000 ans de Néandertal en France

Mercredi 11 janvier à 18 h 30, BnF-site François-Mitterrand (Petit Auditorium), conférence « 300 000 ans de Néandertal en France » par Pascal Depaepe, Préhistorien, Directeur régional Hauts-de-France de l’Inrap.

En 2023, la BnF consacre son cycle annuel de conférences « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie de la France, en écho aux 20 ans de la loi du 17 janvier 2001 relative à l’archéologie préventive et aux 20 ans de la création de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Continuer la lecture de Conférence Mercredi 11 janvier 2023 18 h 30 : 300 000 ans de Néandertal en France

Archéologie de la France : cycle de conférences

En 2023, la BnF consacre son cycle annuel de conférences « De la fouille à l’écriture de l’histoire » à l’archéologie de la France, en écho aux 20 ans de la loi du 17 janvier 2001 relative à l’archéologie préventive et aux 20 ans de la création de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Continuer la lecture de Archéologie de la France : cycle de conférences