Sceau-bague inscrite en hiéroglyphes hittites

Archives : image du mois de mai 2019

Sceau-bague hittite en argent, inscrite en hiéroglyphes

Sceau-bague hittite, 14e-13e s. av. n.è., Asie Mineure, Ø 32mm (BnF, MMA, SEYRIG.1972 1317 147) cl. images.bnf.fr

Ce cachet hémisphérique en argent, de 32 mm de diamètre, muni d’une bélière, est gravé sur les deux côtés.

E. Masson, “Quelques sceaux hittites hiéroglyphiques”, Syria 52, 1975. p. 234, fig. 1 sur persée

Sur le plat, le groupe central inscrit en colonne donne le nom d’un homme Pa-lu-wa, tandis que les signes de grenades et de triangles répétés de part et d’autres sont des ornements. Le pourtour est décoré d’une alternance de doubles spirales et de l’arbre de vie.

Sceau-bague hittite, 14e-13e s. av. n.è., Asie Mineure, Ø 32mm (BnF, MMA, SEYRIG.1972 1317 147) cl. images.bnf.fr

Le revers comprend le même anthroponyme, avec des motifs ornementaux supplémentaires (arbre de vie, croix de Saint André à droite) tandis que triangles, grenades et cercles viennent s’intercaler dans les motifs du pourtour.

La bague fait partie de la collection d’un ensemble de dix sceaux inscrits, achetés dans le commerce par Henri Seyrig et donnés par la suite au Cabinet des médailles en 1972. Il provient d’Asie mineure et est daté des  XIVe-XIIIe s. av. J.-C., période où ce type de production se multiplie. Comme le souligne Emilia Masson, cette documentation a permis de faire des progrès considérables dans le déchiffrement des hiéroglyphes louvites. Système d’écriture en usage chez les hittites en parallèle du cunéiforme, il apparaît surtout dans les inscriptions monumentales et sur les sceaux. Les inscriptions sigillaires sont en général brèves et mélangent symboles, idéogrammes et signes à valeur phonétique.

Découvrez-en plus sur les Hittites dans l’exposition au Musée du Louvre, Royaumes oubliés : De l’empire hittite aux Araméens (2 mai – 12 août 2019 ), site et dossier de presse.

Pour en savoir plus :

  • Emilia Masson, « Quelques sceaux hittites hiéroglyphiques », Syria 52, 1975. p. 213-239, en ligne.
  • Alice Mouton, « Cunéiformes et hiéroglyphes chez les Hittites », in Br. Lion et C. Michel, Histoires de déchiffrements : les écritures du Proche-Orient à l’Égée, Nanterre : Maison René Ginouvès, 2009, p. 141-151.
  • Marielle Pic, « Henri Arnold Seyrig (1895-1973), une passion pour la glyptique I. La collection de sceaux et sceaux-cylindres », in Fr. Duyrat, Fr. Briquel-Chatonnet, J.-M. Dentzer et O. Picard, Henri Seyrig (1895-1973), Syria Suppl. III | 2016, p. 183-201, en ligne.
  • Exposition virtuelle BnF L’aventure des écritures en ligne.
  • Sigilla: base numérique des sceaux conservés en France en ligne.

Citer ce billet : Vanessa Desclaux, "Sceau-bague inscrite en hiéroglyphes hittites", in L’Antiquité à la BnF, 01/05/2019, https://antiquitebnf.hypotheses.org/7929, [consulté le 15/12/2019].


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.