Conférence 20 mars 18h30 La dynastie des adoratrices du dieu à Karnak

L’adoratrice du dieu Ânkhnesnéferibrê face au dieu Amon-Rê. Chapelle dite d’Osiris Neb neheh. Karnak. © CNRS-CFEETK n°77933/A. Chéné

20 mars à 18h30 : Conférence: « La dynastie des adoratrices du dieu à Karnak » par M. Laurent Coulon, directeur d’études de l’EPHE-PSL, EA 4519, Président de la Société Française d’Égyptologie.

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche archéologique autour des femmes de pouvoir.


[Karnak] : [vue des ruines de la salle hypostyle et des appartements de granit du palais] : [dessin] / [Cécile et Balzac del.] Dessin réalisé pendant l’expédition d’Egypte, BnF, Estampe et photographies, UB-181 (F BIS)-FT 4

Entre le VIIIe siècle et le VIe avant J.-C., le puissant domaine religieux de Karnak passe progressivement sous le contrôle d’une grande prêtresse, l’« adoratrice du dieu ». Fille de pharaon et déléguée par lui pour représenter son pouvoir en Haute-Égypte, celle-ci dispose de prérogatives royales. La succession de ces grandes prêtresses se fait néanmoins sans conflits dynastiques, malgré les rivalités entre Libyens, Kouchites et Saïtes, grâce à un système d’adoption de la future adoratrice dès son plus jeune âge. L’étude épigraphique et archéologique de plusieurs constructions aménagées par ces femmes de pouvoir, actuellement menée par la Mission Sanctuaires Osiriens de Karnak (IFAO, CFEETK, EPHE-PSL, INRAP, UMR 8546, 8167 et 5189, avec le soutien de la fondation ARPAMED), éclaire d’un nouveau jour de nombreux aspects de leur histoire.

statue de l’adoratrice du dieu Aménirdis Ière, Musée du Caire JE 3420 (= CG 565), dessinée par Emile Prisse d’Avennes, BnF, Département des manuscrits. NAF 20434 (1)

Cycle de conférences : « Archéologie des femmes de pouvoir: de la fouille à l’écriture de l’Histoire » – les mercredis, à 18h30, site François-Mitterrand, salle 70 (entrée libre).En savoir plus : notre programmenotre bibliographie.

Bibliographie

Quelques références sur les femmes dans l’Égypte pharaonique

Ouvrages de référence

  • James, Sharon L. – Dillon, Sheila. A companion to women in the ancient world. Malden : Wiley-Blackwell, 2012, XXIV- 616 p. Rez-de-jardin – magasin | Cote : 2013-304020 ; E-BOOK | Cote : ACQNUM-44557
  • Tillier, Annick. Des sources pour l’histoire des femmes. Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004, 203 p. Disponible en libre accès à la BnF en salles J et L – Histoire | Cote : 944/305 TILL s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.