Conférence 23 janvier 18h30 Agrippine, mère de Néron : une femme à la tête de l’empire romain

Camée, Bustes d’Agrippine l’Aînée en Cérès et Agrippine la Jeune en Aphrodite ou Héra, BnF-département des Monnaies, médailles et antiques, camée.122

23 janvier à 18h30 : Conférence: « Agrippine, mère de Néron : une femme à la tête de l’empire romain » par Mme. Virginie Girod, docteure de l’Université Paris-Sorbonne (Histoire romaine).

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche archéologique autour des femmes de pouvoir.

Agrippine impératrice, extrait du recueil factice de portraits d’Agrippina la Jeune, BnF-Estampes et photographie, N-2 (AGRIPPINA, femme de Claude)

 

Son nom est méconnu du grand public pourtant elle a œuvré toute sa vie dans l’ombre pour mener Néron au pouvoir. Son fils est passé à la postérité comme l’archétype du tyran mégalomane. Avant qu’il ne se rebelle contre elle jusqu’au matricide, Agrippine a dirigé Rome depuis les coulisses du palais impérial comme aucune autre femme ne l’a fait pendant l’Empire romain.

Cycle de conférences : « Archéologie des femmes de pouvoir: de la fouille à l’écriture de l’Histoire » – les mercredis, à 18h30, site François-Mitterrand, salle 70 (entrée libre).
En savoir plus : notre programmenotre bibliographie.

Bibliographie

Quelques références sur les femmes de pouvoir à Rome

  • Dominguez Arranz, Almudena. « Imágenes del poder en la Roma imperial: política, género y propaganda », Arenal : revista de historia de las mujeres 24:1 | 2017. Disponible en ligne, consulté le 20.12.2018.
  • Girod, Virginie. Agrippine: sexe, crimes et pouvoir dans la Rome impériale. Paris : Tallandier, 2015, 299 p.  Disponible en libre accès à la BnF en salle J – Histoire | Cote : 937.07 AGRI a ; Rez-de-jardin – magasin | Cote : 2015-117559
  • Girod, Virginie. Théodora : prostituée et impératrice de Byzance. Paris : Tallandier, 2018, 300 p. Disponible en libre accès à la BnF en salle J – Histoire | Cote : 949.501 THEO t; Rez-de-jardin – magasin | Cote : 2018-44828
  • Navarro Caballero, Milagros. Perfectissima femina : femmes de l’élite dans l’Hispanie romaine. Bordeaux : Ausonius, 2017, 863 p. (Scripta antiqua ; 101). Disponible en libre accès à la BnF en salle J – Archéologie | Cote : 936.603 NAVA p1 et 2 ; Rez-de-jardin – magasin | Cote : 2017-165915
  • Raia, Ann R. – Sebesta, Judith Lynn. Online Companion to the Worlds of Roman Women. Disponible en ligne, consulté le 29.11.2018.
  • Schmidt, Joël. Femmes de pouvoir dans la Rome antique. Paris : Perrin, 2012, 263 p. Disponible en libre accès à la BnF en salle J – Histoire ancienne | Cote : 937/305 SCHM f; Rez-de-jardin – magasin | Cote : 2012-82096

Ouvrages de référence

Camée Apothéose de Néron et Agrippine, BnF-département des Monnaies, médailles et antiques, camée.286

2 réflexions sur « Conférence 23 janvier 18h30 Agrippine, mère de Néron : une femme à la tête de l’empire romain »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.