Conférence 5 décembre 18h30 D’Alexandrie au golfe du Bengale : les routes maritimes de l’océan indien au tournant de notre ère

[Reinel, Pedro (14..-15..). Carte de l’Océan Indien] (Fac-similé manuscrit) BnF, département des Cartes et plans, CPL GE AA-565 (RES)

mercredi 5 décembre à 18h30 : Conférence « D’Alexandrie au golfe du Bengale : les routes maritimes de l’océan indien au tournant de notre ère » par Didier Marcotte, professeur à l’université Paris-Sorbonne, membre du laboratoire Orient&Méditerranée – UMR 8167.

Ouvert à la connaissance des Méditerranéens par la conquête d’Alexandre, l’océan Indien a fait l’objet d’un rapport précis avec Néarque, chef de la flotte macédonienne, premier à en décrire le climat, les mangroves et les ressources.

Cannelle, muscade, chasse des éléphants, etc – Girofle, bambous, montagne brûlante, etc. La galerie agréable du monde… Divisée en LXVI tomes, les estampes aiant été dessinées sur les lieux et gravées exactement par les célèbres Luyken, Mulder, Goerée, Baptist, Stopendaal et par d’autres maîtres renomez…. Tome second des Indes orientales / Pieter vander AA. Leiden, 1729, BnF, département Estampes et photographie, PET FOL-VX-101

 

La compréhension du phénomène des moussons, à partir du Ier siècle avant notre ère, a ouvert ensuite aux marins d’Alexandrie, puis à Rome, les routes hauturières vers l’Inde, Sri Lanka et le golfe du Bengale. Au cours des deux premiers siècles de notre ère, l’océan Indien était devenu un espace globalisé, où s’échangeaient les produits qui ont fait son identité sur la longue durée, le poivre, la cannelle, l’encens, la soie, les perles ou les écailles de tortue.

tessère en ivoire avec un motif de bateau, époque romaine impériale. BnF, département des monnaies, médailles et antiques Froehner.297

Pour aller plus loin, sélection bibliographique :

  • Worlds apart trading together : the organisation of long-distance trade between Rome and India in antiquity / Kasper Grønlund Evers.  Oxford : Archaeopress Publishing, 2017. BnF 2018-41584
  • La fabrique de l’océan Indien. Cartes d’Orient et d’Occident (Antiquité-XVIe siècle. Paris : Publications de la Sorbonne, 2017. BnF 2017-131552
  • The Roman Empire and the Indian Ocean : the ancient world economy and the kingdoms of Africa, Arabia and India / Raoul McLaughlin. Barnsley, South Yorkshire : Pen & Sword Military, 2014. BnF 2018-123462
  • De Rome à la Chine : sur les routes de la soie au temps des Césars / Jean-Noël Robert. Paris : les Belles lettres, 2014. BnF 2014-49324
  • L’Éthiopie et l’Inde : interférences et confusions aux extrémités du monde antique : VIIIe siècle avant J.-C.-VIe siècle après J.-C. / Pierre Schneider. Rome : École française de Rome ; [Paris] : [diff. de Boccard], 2004. BnF 2005-55562
  • Les Sociétés méditerranéennes antiques et les mondes de l’océan Indien [Ressource électronique] / rédacteurs en chef Didier Marcotte & Pierre Schneider. Consultable à : http://median.hypotheses.org/

télécharger la bibliographie complète: Bibliographie conférence Histoire des mers 5 décembre.

La mer rouge avec les côtes de l’Arabie et le détroit entre Aden et Zeila jusqu’à Bassora / dressée sur les relations de voyage de Jean de Castro, et perfectionée par d’autres plus exactes et plus récentes, de nouveau mise à jour par Pierre van der Aa. Leiden, 1707. BnF, département Cartes et plans, GE DD-2987 (6666)

Cette conférence poursuit le cycle de Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle

Frontières autant qu’espace de circulation, lieu de confrontations autant que de métissages, les mers et les océans sont les théâtres de l’expansion économique, de la conquête, des affrontements militaires. Ce sont aussi des espaces de commerce, de mélanges, d’intersections entre peuples et civilisations. A tous ces titres, les mers n’ont rien à envier aux zones continentales. Plus encore, les relations maritimes semblent marquées par des caractères spécifiques, évidemment liés aux déterminations physiques du milieu marin : fluidité, ambivalence, variabilité. Si les batailles navales scandent l’histoire maritime et les mémoires nationales (Salamine, Lépante, Trafalgar, Midway, Malouines…), elles masquent trop souvent des évolutions plus longues et plus profondes dominées non par la guerre mais par les échanges, De la Méditerranée antique à la zone arctique aujourd’hui, ce cycle entend intégrer les mers dans l’histoire globale des relations politiques, économiques, culturelles et sociales.

Cycle de conférences : « Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle » – les mercredis, à 18h30, site François-Mitterrand, salle 70 (entrée libre).

 


3 réflexions sur « Conférence 5 décembre 18h30 D’Alexandrie au golfe du Bengale : les routes maritimes de l’océan indien au tournant de notre ère »

  1. Bonsoir,
    ne captation vidéo ou sonore de la conférence est-elle envisagée pour les provinciaux ? Merci.
    Cordialement.

    1. Bonjour, désolée du délai de réponse mais nous attendons toujours le renseignement au sujet de cette conférence en particulier. La première intervention du cycle sur l’Histoire des Mers est en ligne sur Rome et l’exploitation « opportuniste » de la Mer Egée par Enora le Quéré à l’url suivante: http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_conferences_2018/a.c_181010_histoire_des_mers.html, annonce de la conférence: https://antiquitebnf.hypotheses.org/5174. Plus de conférences en ligne de la BnF: http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/conferences_en_ligne.html. Bien cordialement.

    2. Bonjour,
      Cette conférence ne fera pas l’objet d’une captation (en respect du souhait de l’intervenant). Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.