Le projet AVREVS : l’or monnayé en Occident de la fin de la période hellénistique au premier siècle de notre ère

De gauche à droite : statère de Pyrrhus d’Epire (BnF, MMA, Luynes 1894) ; statère de Vercingétorix (BnF, MMA Beistegui 240) ; aureus d’Auguste (BnF, MMA, IMP-4921)

Le prochain congrès de l’Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques (UISPP) se tiendra à Paris du 4 au 9 juin. 2018. Cette importante manifestation sera l’occasion d’une présentation du projet AVREVS : A la naissance du monnayage d’or romain : étude et caractérisation de l’or monnayé en Occident de la fin de la période hellénistique au premier siècle de notre ère intitulée : « The AUREUS program: Study and characterization of minted gold in the West from the end of the Hellenistic period to the first century of our era« .

Porté par Arnaud Suspène et rendu possible par le partenariat ancien entre le Centre Ernest-Babelon de l’IRAMAT et le département des Monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France, le projet AVREVS vise à comprendre la mise en place du premier monnayage d’or unitaire de l’Europe occidentale : le monnayage d’or romain, aboutissement d’une tradition pluriséculaire. Ce résultat découlera de l’analyse par LA-ICP-MS de près de 1000 monnaies des principaux monnayages d’or de la zone (Afrique, Grèce, Italie, Monde celtique, Espagne) et de bijoux des collections patrimoniales françaises grâce à des méthodes physico-chimiques développées en Région Centre Val-de-Loire.

Spectromètre de masse à secteur magnétique et à gamme dynamique étendue Element XR de Thermofisher à l’IRAMAT-CEB ; en bas, la cellule d’ablation.

Les données produites, qui seront réunies dans une base de données, seront interprétées par des historiens et des numismates en collaboration avec les spécialistes des analyses physico-chimiques. Cette approche pluridisciplinaire permettra d’établir l’évolution des monnayages d’or dans la partie occidentale du bassin méditerranéen entre la fin du IVème siècle av. J.-C. et le premier siècle ap. J.-C. AVREVS fournira des informations décisives sur l’approvisionnement en métal or ; sur le contrôle des stocks d’or ; sur le rôle de la guerre dans les transferts d’or ; sur le degré d’intégration économique et politique des différents espaces concernés ; sur les usages économiques, politiques, militaires et sociaux de l’or dans l’Antiquité. Le projet intègre des actions de valorisation de la recherche.

Le projet AVREVS, d’une durée de 36 mois (mars 2016-février 2019), bénéficie d’un financement de la Région Centre-Val de Loire dans le cadre des Appels à Projets Régionaux d’Initiative Académique.

Partenaires du Projet : IRAMAT – Centre Ernest-Babelon (Université d’Orléans-CNRS) ; Bibliothèque nationale de France (département des Monnaies, médailles et antiques) ; EA Cethis (Université François-Rabelais-Tours) ; EA POLEN (Université d’Orléans).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.