Cours public 2024: Le choc des images, le poids des inscriptions – déchiffrer la monnaie et la médaille

Un mardi par mois entre janvier et avril 2024, de 12h30 à 14h en salle des conférences sur le site Richelieu, ce cycle de cours publics consacré à l’Histoire de la monnaie et de la médaille en 20 objets a pour objectif de présenter ce qui compose l’iconographie des monnaies et des médailles pour mieux saisir leur utilité et déchiffrer leur message.

Les monnaies et les médailles sont des objets de petit format, conçus pour être tenus dans le creux de la main. Leur surface est néanmoins couverte d’images, d’inscriptions, de symboles. Ces représentations sont d’abord conçues pour diffuser auprès du public les emblèmes, les portraits et les noms des souverains ou des États. Cette iconographie participe aussi à la construction d’un récit conforme au discours du pouvoir.

Plus discrètes, voire cachées, les marques de contrôle sont, elles, destinées aux personnes en charge de la fabrication et du contrôle des monnaies. Leur déchiffrement permet de littéralement passer les portes de l’atelier monétaire et de comprendre son fonctionnement.

L’ambition de ce cycle de cours est d’introduire à travers les collections de la BnF les principaux champs de l’étude des monnaies et des médailles à partir d’une sélection de 20 objets emblématiques qui seront présentés durant la séance.

Tétradrachme de Clazomènes (Ionie), milieu du IVe siècle av. J.-C. (BnF, MMA, Luynes 2582)

Programme

Mardi 16 janvier 2024 : De l’image et du texte : une exploration à la loupe des monnaies grecques
Les monnaies grecques concentrent une étonnante variété d’images et d’inscriptions. Ce cours vise d’abord à déchiffrer les récits élaborés à destination des utilisateurs de ces objets. Nous évoquerons aussi les discrètes marques de fabrique et de contrôle des monnaies.
par Julien Olivier, chargé de collections, monnaies grecques – BnF

Mardi 6 février 2024 : Les monnaies, voie d’accès à l’univers des Celtes
Produit durant trois siècles, le monnayage des Celtes constitue une porte d’entrée majeure pour accéder à cette civilisation, tant par une iconographie créative détournant les types classiques que par une épigraphie usant d’écritures multiples.
par Dominique Hollard, chargé de collections, monnaies romaines et celtiques – BnF

Mardi 12 mars 2024 : Les monnaies romaines et la mise en scène du pouvoir impérial
La monnaie, véritable « tract métallique », constitue le principal vecteur de l’idéologie impériale. A partir d’un choix de monnaies emblématiques, il s’agira de montrer comment l’empereur y met en images sa personne et ses réalisations.
par Vincent Drost, chargé de collections, monnaies romaines et celtiques – BnF

Mardi 2 avril 2024 : Les médailles, un langage codifié à décrypter
Reflet de la culture érudite des cours de la Renaissance, les médailles véhiculent des messages cryptés, qui visent à favoriser une connivence intellectuelle ou une discussion savante. A l’instar d’un humaniste du XVe siècle, nous chercherons à décoder ces objets.
par Paul Froment, chargé de collections, monnaies étrangères – BnF

Pour en savoir plus

télécharger le fichier pdf du programme: Flyer Histoire de la monnaie 2024

retrouver en vidéos le cycle 2023 de cours publics sur l’archéologie à la BnF et l’introduction à l’histoire de la monnaie: https://antiquitebnf.hypotheses.org/21686



Citer ce billet
Antiquité BnF (2023, 22 décembre). Cours public 2024: Le choc des images, le poids des inscriptions – déchiffrer la monnaie et la médaille. L’Antiquité à la BnF. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vejr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.