Conférence mercredi 9 février 18h30 : Écrire chez les Gaulois

Mercredi 9 février à 18h30 se tiendra la conférence : Écrire chez les Gaulois par Coline Ruiz Darasse, chargée de recherches au CNRS, Institut Ausonius – université Bordeaux-Montaigne, cheffe du projet Recueil Informatisé des Inscriptions Gauloises (RIIG) .

En 2022, le cycle de conférences “De la fouille à l’écriture de l’histoire” s’intéresse à l’archéologie des écritures anciennes. Six conférences au cours desquelles archéologues, historiens, épigraphistes présentent leurs recherches en cours, revenant sur l’histoire des déchiffrements et racontant l’histoire et l’évolution de ces écritures et ce qu’elles peuvent dire sur les sociétés qui les ont inventées et utilisées.

Notre connaissance actuelle de la langue gauloise est issue de l’étude de multiples inscriptions retrouvées sur le territoire français et ses marges entre le IIe av. J.-C. et le IVe ap. J.-C. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’épigraphie gauloise est loin d’être uniforme : les Gaulois ont en effet mis à profit leurs rencontres avec plusieurs systèmes graphiques différents pour écrire cette langue celtique continentale. La documentation qui nous est parvenue, bien que fragmentaire, révèle une large variété dans les usages graphiques. La conférence de Coline Ruiz Darasse sera l’occasion d’illustrer la richesse et la complexité de l’épigraphie gauloise, de mettre en lumière le rôle de l’écriture dans la société gauloise puis gallo-romaine et de présenter le Recueil informatisé des inscriptions gauloises.

Parmi les inscriptions qui permettent d’aborder la civilisation gauloise se trouvent les légendes monétaires. En effet, les monnaies, comme pour d’autres sociétés, ont été un des supports de la langue gauloise. Elles permettent, entre autres, de corroborer les noms de certains chefs gaulois uniquement connus par La Guerre des Gaules de César. Le département des Monnaies, médailles et antiques, conserve ainsi, parmi sa riche collection de monnaies celtiques, différentes séries de monnaies avec des légendes plus ou moins complètes évoquant :

Droit d’une monnaie en argent, type EPASNACTVS. BnF, département des Monnaies, médailles et antiques, BnF 3905 (GAU-4127) < 30-9-13 >

 

Revers d’une monnaie en argent, type EPASNACTVS. BnF, département des Monnaies, médailles et antiques, BnF 3905 (GAU-4127) < 30-9-13 >

Pour en savoir plus sur les monnaies gauloises :

L’image en tête du billet est la page de titre d’un des premiers et principaux ouvrages sur la langue gauloise paru en 1918 et réédité en 1920 : Georges Dottin, La langue gauloise, grammaire, textes et glossaire, Paris, 1920. Il repose essentiellement sur les témoignages épigraphiques qui comptaient alors environ une soixantaine d’inscriptions. Aujourd’hui, Coline Ruiz Darasse évoque environ 800 inscriptions collectées.

Retrouvez l’intégralité du programme du cycle de conférences sur le site de la BnF

Enfin, vous pouvez téléchargez notre bibliographie : Bibliographie _ Archéologie des écritures anciennes_Ecrire chez les Gaulois

Vous pouvez (ré)écouter la conférence de Coline Ruiz Darasse sur le site de la BnF.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.