Journées européennes de l’archéologie – 18, 19 et 20 juin 2021

Les 18, 19 et 20 juin 2021, se tiennent les Journées européennes de l’archéologie, organisées en France par le Ministère de la Culture et l’INRAP : 3 jours en Europe et près de chez vous durant lesquels l’archéologie est mise à l’honneur.

En France, plus d’un millier de manifestations sont proposées : conférences, expositions, projections, ateliers pratiques ou de démonstration très divers (tels que l’initiation à la fouille archéologique, la réalisation d’une mosaïque, la découverte de la prospection géophysique, la présentation du creusement d’une pirogue du néolithique …), visites de sites archéologiques, de chantiers de fouilles en cours exceptionnellement ouverts au public mais aussi des dégustations avec un repas romain en plein air inspiré par la cuisine romaine antique à Reillane ou un repas gallo-romain du côté de La Bâtie-Montsaléon!

L’édition 2021 propose de plus l’opération « les coulisses de l’archéologie », une trentaine d’événements inédits donnant accès à des réserves de musées, à des laboratoires spécialisés et notamment à l’ouverture des ateliers réalisant la réplique de la Grotte Cosquer à Toulouse ou bien encore la visite en avant-première du futur musée Narbo Via à Narbonne.

Durant ces trois journées, la cinquième saison culturelle et scientifique de l’INRAP consacrée au Néolithique est également mise en valeur avec un ensemble d’activités en lien avec cette période charnière de l’histoire (VIe millénaire av. J.-C.- 2200 av. J.-C.).

Enfin, samedi 19 juin, Arte, partenaire de l’événement, propose une programmation consacrée à l’archéologie en France et dans le monde, au travail des archéologues et au résultat de leurs recherches.

Tout le programme, tous les lieux, tous les horaires sur le site journees-archeologie.fr

Agence Roll, Fouilles de Saint-Germain-en-Laye, 6 août 1925. BnF, Département des Estampes et de la Photograpahie, EI-13 (1248)

L’archéologie fait partie des pôles d’excellence de la BnF grâce à l’ancienneté et à la richesse de ses collections patrimoniales dans ce domaine, essentiellement des collections d’imprimés conservées sur le site François-Mitterrand (dont les exemplaires les plus précieux et les plus emblématiques se trouvent à la Réserve des Livres rares).

L’archéologie est également documentée par certaines collections des départements des Manuscrits, des Estampes et de la Photographie, des Cartes et Plans et de la Bibliothèque de l’Arsenal.

Quant au département des Monnaies, Médailles et Antiques, il est l’héritier du Cabinet du Roi, centre de la recherche numismatique, épigraphique et archéologique au XVIIIe siècle. Le conservateur du Cabinet des médailles, Aubin-Louis Millin crée en 1795 le premier cours d’Antiquités en France (cours public d’archéologie). Le département possède aujourd’hui une collection d’antiquités du Proche-Orient ancien, de la Grèce, de Rome et des antiquités nationales d’environ 37 000 objets et l’une des plus remarquables collections mondiales de monnaies et médailles.

S’appuyant sur le dépôt légal et une politique d’acquisitions centrée  essentiellement sur les publications consacrées à l’Europe occidentale et aux pays du pourtour méditerranéen, majoritairement dans les domaines francophone, anglophone, germanophone, italophone et hispanophone, les collections d’imprimés en archéologie s’accroissent continuellement.

En écho aux Journées européennes de l’archéologie, vous trouverez à l’entrée de la salle J (site Francois-Mitterrand) une sélection d’ouvrages en archéologie.

Bonne fête de l’archéologie à tous!

Pour en savoir plus sur l’archéologie à la BnF

voir notre billet de ressources en ligne.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.