Conférence en ligne: Le port romain du quartier de Saint-Lupien à Rezé/Ratiatum (Loire-Atlantique)

10 mars à 18h30: conférence: ”Le port romain du quartier de Saint-Lupien à Rezé/Ratiatum (Loire-Atlantique)” par Jimmy Mouchard, Maître de Conférences en archéologie romaine de l’Université de Nantes.

La conférence reste en ligne sur la chaîne YouTube de la BnF

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche autour de l’archéologie des ports.

Pour les dissertations de M. l’abbé Belley sur Limonum, Augustoritum et Ratiatum par le S[ieu]r d’Anville, 1748, GED-10398 sur Gallica

Localisée au fond de l’estuaire de la Loire, l’agglomération romaine de Rezé/Ratiatum – située en province Aquitaine et en territoire picton – occupe un important carrefour de voies terrestres, fluviales et maritimes et se développe le long du fleuve sur environ 40 à 50 hectares à son apogée, au début du 2e siècle de notre ère. Les fouilles conduites depuis 2005 dans le quartier de Saint-Lupien, à l’extrémité orientale de la ville, ont permis de confirmer l’existence d’aménagements portuaires en étroite relation avec une série d’entrepôts déjà reconnus dans les années 1980. Relativement modestes dans un premier temps, ces aménagements de berge sont bien plus imposants à partir de la fin du 1er siècle, époque durant laquelle l’ensemble du quartier fait alors l’objet d’un vaste programme de restructuration. Les ouvrages identifiés à Rezé associent très souvent le bois et la pierre, respectant le principe de construction en caisson. Ces précieux témoignages renforcent l’idée d’un chantier fluvial quasi permanent durant le Haut Empire et qui a bénéficié de capacités de financement exceptionnelles.

Cycle de conférences : « L’archéologie des ports: de la fouille à l’écriture de l’Histoire » – les mercredis, à 18h30, diffusion en ligne sur la chaîne YouTube de la BnF. En savoir plus : notre programme.

Bibliographie

télécharger notre bibliographie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.