Conférence en ligne – Les trésors de la BnF: Des monnaies et des momies, Cléopâtre à la BnF

Du 7 au 21 décembre, les experts et les expertes de la Bibliothèque nationale de France (BnF) se relaient en direct pour présenter des pépites de nos collections. Estampe, manuscrit, ouvrage imprimé, poésie, presse : cette nouvelle saison de « La BnF dans mon salon » s’annonce festive, amusante, réconfortante, inspirante !
Rendez-vous sur notre page Facebook les lundis, mercredis et vendredi à midi pile pour découvrir des pièces de nos collections sous un angle inédit, et pour poser toutes vos questions à nos intervenants !
Rendez-vous le mercredi 16 décembre à 12h, avec Julien Olivier, chargé de la collection des monnaies grecques, pour une présentation de monnaies montrant le portrait de Cléopâtre, ainsi que pour évoquer une certaine légende voulant que la reine d’Égypte ait été enterrée dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale.

à voir et revoir sur la page Facebook de la BnF

Drachme (argent) frappée à Alexandrie en l’an 6 du règne de Cléopâtre VII, soit 47/6 av. J.-C. (BnF, MMA, Z 2884.399).

On ne présente plus le personnage de Cléopâtre, sans doute une des figures de l’histoire mondiale les plus célèbres. Cette célébrité va pourtant de pair avec de nombreux fantasmes qui sont le plus souvent très éloignés du personnage historique que dut être la dernière souveraine lagide d’Égypte (52-30 av. J.-C.). Par ailleurs il y a peu de documents (papyrus, statuaire, bas-reliefs) qui puissent être associés avec certitude à Cléopâtre. La BnF conserve des objets qui, au contraire, sont indiscutablement liés à la reine : ses monnaies. Outre le fait que ces petites pastilles de métal sont un des moyens de l’étude d’un règne tourmenté, certaines d’entre elles ont l’immense avantage de représenter des portraits de Cléopâtre, seule, avec Marc-Antoine et peut-être même avec Césarion.

Les ateliers monétaires ayant produit des monnaies au portrait de Cléopâtre

Cette séance de “La BnF dans mon salon” sera l’occasion de présenter ces objets en les recontextualisant et en interrogeant la signification de la prolifération de ces portraits en divers endroits du bassin méditerranéen oriental. Pour conclure, et parce que Cléopâtre est définitivement indissociable de son mythe, la légende voulant que la momie de la reine ait été conservée et enterrée à la BnF sera convoquée.

Myriam Harry, « Cléopâtre est-elle enterrée à Paris ? », Le Matin, 43e année, n° 15559, 25 octobre 1926, p. 1.

Ressources, une sélection

Ouvrages et articles

Conférences

Billets de blog

Émission de radio

Data BnF

Citer ce billet : Antiquité BnF, "Conférence en ligne – Les trésors de la BnF: Des monnaies et des momies, Cléopâtre à la BnF", in L’Antiquité à la BnF, 13/12/2020, https://antiquitebnf.hypotheses.org/12154, [consulté le 25/10/2021].

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.