Archives par mot-clé : collections d’antiquités

L’enseignement de l’archéologie au 19e siècle : Aubin-Louis Millin à la Bibliothèque nationale

En 1795, le savant naturaliste Aubin-Louis Millin (1759-1818) succède à l’abbé Jean-Jacques Barthélémy (1716-1795) à la charge de « garde des médailles du Cabinet des médailles »1. Cette année a également été décidée la création d’un Muséum des Antiques, dont la fondation entraîne la création d’un poste de conservateur ayant la charge de mettre en valeur les collections du département et de donner des leçons sur ces objets et les thématiques qu’ils mobilisent.

Portrait d’Aubin-Louis Millin, membre de l’Institut. RMN-Grand Palais (musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau)

Continuer la lecture de L’enseignement de l’archéologie au 19e siècle : Aubin-Louis Millin à la Bibliothèque nationale

  1. Cette étude est issue d’une thèse de doctorat, en cours de publication : Élise Lehoux, « La mise en images, en livres et en savoirs de la mythologie classique : France Allemagne (1720-1850) », sous la direction de François Lissarrague, École des Hautes Études en Sciences Sociales, 2015, 2 vol. []

Francesco Salvolini : le disciple controversé de Champollion

Durant l’été 1830, un jeune italien passionné de langues orientales et fasciné par l’Égypte ancienne, Francesco Salvolini (1809-1838), arriva à Paris pour poursuivre ses études avec Jean-François Champollion.

Portrait de Francesco Salvolini © Pinacoteca Comunale di Faenza.

Continuer la lecture de Francesco Salvolini : le disciple controversé de Champollion

La bibliothèque des ducs de Luynes à la BnF

Ex-libris de la bibliothèque des Luynes
Ex-libris de la bibliothèque des Luynes, aux armes du château de Dampierre, demeure familiale dans la vallée de Chevreuse

Décembre 2016 a connu la fin du traitement d’un ensemble d’ouvrages ayant appartenu à la famille de Luynes.

Continuer la lecture de La bibliothèque des ducs de Luynes à la BnF